28 juillet 2017 5 28 /07 /juillet /2017 08:17

J'ai revu hier soir le spectacle son et lumières "La Nuit aux Invalides", grâce à une stabilisation

de la météo, ciel nuageux mais pas de pluie. Voici le billet acheté en ligne:

(article mis en ligne à 9h56, Free met les notifications dans le "commercial")

Nuit aux Invalides

Il y avait eu une amélioration depuis mon passage de l'an dernier: on avait ajouté des chaises, mais quand j'ai voulu

en réserver une ma connexion a commis une erreur, je suis allée au spectacle avec un coussin gonflable pour amortir

le rude contact d'une assise à même le sol. J'étais arrivée avec une heure d'avance, fait inhabituel de ma part !

Les lapins continuaient de tondre la pelouse devant l'Hôtel des Invalides. Les jeunes lapereaux gambadeurs du

printemps  étaient devenus des adultes pondérés bien en chair, ça sentait la casserole... Il y avait trois files: une file

de spectateurs avec chaise, une file avec visite subséquente du dôme, et une file d'autres, la mienne.

 

Nuit aux Invalides
Nuit aux Invalides

Nous sommes entrés dans la cour d'honneur les derniers, mais j'étais à l'avant de cette dernière file, je pus donc

m'asseoir au premier rang des assis par terre, sur mon coussin semi gonflé, voici la cour d'honneur et le public:

Nuit aux Invalides
Nuit aux Invalides

Pour le contenu, je vous renvoie à l'article que j'avais rédigé l'année dernière, c'est le même spectacle.

Il s'agit de ce que les politiques ont abondamment qualifié de "roman national" lors des dernières élections, c'est à

dire un récit magnifié de l'Histoire de France, simplifié, et articulé ici délibérément autour de trois

grandes figures: Louis XIV, créateur du lieu, Napoléon Ier, grand pourvoyeur d'invalides au cours des

guerres qu'il mena (c'est dit dans le texte), et le Général de Gaulle, libérateur de la nation en 1944.

Ces trois figures ont probablement été choisies parce qu'elles parlent aux touristes, et parce que raconter

l'Histoire de France en 50 minutes nécessite forcément une simplification de la trame historique.

Il fut émouvant d'entendre la voix de Claude Rich, décédé ces jours derniers (Public Sénat-LCP a diffusé

un film sur Léon Blum dont il jouait le rôle principal, qui est peut-être visible en replay, je le signale).

Nuit aux Invalides

J'eus une pensée pour les pensionnaires de l'hôpital des Invalides, qui est la survivance de ce lieu d'accueil

des soldats blessés au combat voulu par Louis XIV et perpétué par ses successeurs. Le spectacle était toujours

aussi bluffant. On nous avait demandé de ne pas gêner le confort de nos voisins en prenant des photos, je me suis

autorisée l'image ci-dessus, prise en masquant l'écran, ce qui explique son air penché, ainsi qu'une petite vidéo

de la fin du spectacle, dans les mêmes conditions. Personne n'a été gêné autour de moi.

 

 

 

Nous sommes ressortis de l'Hôtel vers 23h25, je suis rentrée chez moi peu après minuit.

 

 

Sylvie, blogmestre

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche