Traduction du Requiem de Mozart



Introitus
Requiem aeternam dona eis, Domine ;
et lux perpetua luceat eis.
Te decet hymnus, Deus, in Sion,
et tibi reddetur votum in Jerusalem.
Exaudi orationem meam :
ad Te omnis caro veniet.
Requiem aeternam dona eis, Domine,
et lux perpetua luceat eis.

Le repos éternel, donne-leur Seigneur,
et que la lumière éternelle brille sur eux.
À Toi est due la louange, ô Dieu, dans Sion,
et on accomplit les voeux qu'on te fait dans Jérusalem.
Exauce ma prière :
que tout être de chair vienne à Toi.
Le repos éternel, donne-leur Seigneur,
et que la lumière éternelle brille sur eux.

Kyrie eleison,
Christe eleison.

Seigneur, aie pitié,
Christ, aie pitié.
Dies irae, dies illa
solvet saeclum in favilla,
teste David cum Sibylla.
Quantus tremor est futurus,
quando judex est venturus,
cuncta stricte discussurus ?

Jour de colère, ce jour-là
qui réduira le monde en cendres,
comme l'annoncent David et la Sibylle.
Combien grand sera l'effroi,
quand le juge sera sur le point d'apparaître,
qui tranchera avec rigueur !

Tuba mirum
spargens sonum,
per sepulchra regionum,
coget omnes ante thronum.
Mors stupebit et natura,
cum resurget creatura,
judicanti responsura.
Liber scriptus proferetur
in quo totum continetur,
unde mundus judicetur.
Judex ergo cum sedebit,
quidquid latet, apparebit :
nil inultum remanebit.
Quid sum miser tunc dicturus ?
Quem patronum rogaturus,
cum vix justus sit securus ?

La trompette éclatante répandant sa sonorité
parmi les tombeaux de l'univers,
rassemblera tous les hommes devant le trône.
La mort et la nature s'étonneront,
quand la crétaure ressuscitera,
pour rendre compte au Juge.
Le livre sera apporté,
dans lequel sera consigné
tout ce sur quoi le monde sera jugé.
Quand le Juge aura pris place,
tout ce qui est caché apparaîtra,
rien ne restera impuni.
Que dirais-je alors, malheureux que je suis ?
Quel protecteur invoquerai-je
quand le juste même ne sera pas sans crainte ?

Rex tremendae majestatis,
qui salvandos salvas gratis,
salva me, fons pietatis.

Ô Roi de majesté redoutable,
qui ne sauvez les élus que par la grâce,
sauvez-moi, source d'amour.

Recordare
, Jesu pie,
quod sum causa tuae viae :
ne me perdas illa die.
Quarens me, sedisti lassus :
redemisti crucem passus :
tantus lagor non sit cassus.
Juste Judex ultionis,
donum fac remissionis
ante diem rationis.
Ingemisco tamquam reus :
culpa rubet vultus meus :
supplicanti parce, Deus.
Qui Mariam absolvisti,
et latronem exaudisti,
mihi quoque spem dedisti.  
Preces meae non sunt dignae :
sed tu bonus fac benigne,
ne perenni cremer igne. 
Inter oves locum praesta,
et ab haedis me sequestra,
statuens in parte dextra.

Souviens-toi, doux Jesus,
que je suis la cause de ta venue sur terre ;
ne me laisse pas aller à ma perte ce jour.
En me cherchant, tu t'es assis épuisé ;
tu m'as racheté par le supplice de la croix ;
que tant de souffrance ne soit pas inutile.
Juste Juge de la punition,
fais-moi don du pardon
avant le jour du compte (à rendre).
Je gémis comme un coupable ;
la faute rougit mon visage ;
celui qui implore, épargne-le, ô Dieu.
Toi qui as absous Marie
et exaucé le larron,
à moi aussi tu as donné l'espérance.
Mes prières ne sont pas dignes,
mais Toi, bon, fais avec bienveillance,
que je ne brûle pas au feu éternel.
Accorde-moi une place parmi les brebis,
et des boucs sépare-moi,
en me plaçant à (ta) droite.

Confutatis maledictis,
flammis acribus addictis :
voca me cum benedictis.
Oro supplex et acclinis,
cor contritum quasi cinis :
gere curam, mei finis.

Après avoir confondu les maudits,
les avoir conduits au feu éternel,
appellez-moi avec les bénis.
Je prie, suppliant et prosterné,
le coeur broyé comme cendre :
prends soin de ma fin.

Lacrimosa dies illa
qua resurget ex favilla
judicantus homo reus.
Huic ergo parce, Deus :
Pie Jesu Domine,
dona eis requiem ! Amen.

Jour de larmes, celui-là,
quand renaîtra de ses cendres
l'homme coupable pour être jugé.
Épargne-le donc, ô Dieu,
Seigneur Jésus miséricordieux !
Donne-leur le repos ! Amen.

Domine Jesu Christe, Rex gloriae,
libera animas omnium fidelium
defunctorum de poenis inferni
et de profundo lacu :
libera eas de ore leonis ;
ne absorbeat eas tartarus,
ne cadant in obscurum :
sed signifer sanctus Michael repraesentet  
eas in lucem sanctam
Quam olim Abrahae promisisti
et semini ejus.

Seigneur Jésus Christ, Roi de Gloire,
délivre les âmes de tous les fidèles
défunts des peines de l'enfer
et du gouffre profond ;
délivre les de la gueule du lion ;
que l'abîme ne les engloutisse pas
et qu'elles ne diparaisse pas dans les ténèbres,
mais que Saint Michel les conduise
vers la sainte lumière
qu'autrefois vous avez promise à Abraham
et à sa postérité.

Hostias et preces, tibi
Domine, laudis offerimus :
tu suscipe pro animabus illis,
quarum hodie memoriam facimus.
Fac eas, Domine,
de morte transire ad vitam.
Quam olim Abrahae promisisti
et semini ejus.

Ces hosties et ces prières de louange
que nous t'offrons, Seigneur :
reçois-les pour ces âmes,
dont nous rappellons aujourd'hui le souvenir.
Fais-les passer, Seigneur,
de la mort à la vie.
Ainsi qu'autrefois vous avez promis à Abraham
et à sa postérité.

Sanctus, sanctus, sanctus,
Domine Deus Sabaoth !
Pleni sunt caeli et terra gloria tua.
Hosanna in excelsis.

Saint, saint, saint,
le Seigneur, Dieu des armées.
Les cieux et la terre sont rempli de ta gloire.
Hosanna au plus haut des cieux.

Benedictus qui venit in nomine Domini !
Hosanna in excelsis !

Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !
Hosanna au plus haut des cieux !

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi :
dona eis requiem.

Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde,
donne-leur le repos.

Lux aeterna luceat eis, Domine,
cum sanctis tuis in aeternam :
quia pius es.    
Requiem aeternam dona eis, Domine ;
et lux perpetua luceat eis.
Requiem aeternam dona eis, Domine ;
et lux perpetua luceat eis.
Cum sanctis tuis in aeternam :
quia pius es.

Que la lumière éternelle luise pour eux, Seigneur,
en compagnie de tes saints, durant l'éternité,
parce que tu es bon.
Le repos éternel, donne-leur Seigneur,
et que la lumière éternelle brille sur eux.
Le repos éternel, donne-leur Seigneur,
et que la lumière éternelle brille sur eux.
En compagnie de tes saints, durant l'éternité,
parce que tu es bon.




Source: http://www.acj-orsay.com/Requiem-fr.html
 
fichier PDF téléchargeable (pour impression) fichier texte téléchargeable (pour impression)

Présentation

Derniers Commentaires

Recommander

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés