10 août 2015 1 10 /08 /août /2015 08:23

Je suis retournée hier au Festival Musique en l'Ile écouter le Choeur Oxford Voices, où j'ai retrouvé

une autre choriste CP13, nous avons donc discuté chorales, concerts, etc... en attendant la mise

en place du choeur, qui fut spectaculaire. Un rang masculin entra d'abord, au pas,

dans l'allée centrale, tandis qu'un choeur féminin invisible l'accompagnait musicalement,

emplissant toute l'église d'une polyphonie de Hildegard von Bingen.

La première partie du concert était composée de pièces variées anciennes, avec en conclusion

le Miserere d'Allegri. Le choeur compte quatorze choristes et un chef, Mark Shepherd. Il n'y a que

cinq femmes dont une soprane extraordinaire, soulevant l'enthousiasme des auditeurs.

Le Choeur Oxford voices en l'église Saint-Louis

Le Choeur Oxford voices en l'église Saint-Louis

Comme lors des concerts où je suis allée précédemment dans ce Festival, la qualité du choeur

est excellente, les voix sont très belles et l'interprétation nuancée.

La seconde partie du concert est un Requiem de Fauré, chanté avec recueillement.

(Sylvie et Sylvie, sur leurs chaises, sont d'accord sur l'adéquation d'un petit choeur à l'oeuvre proposée!)

Ci-dessous, un court extrait vidéo du Sanctus du Requiem par les Oxford voices:

 

 

Eux aussi sont en tournée en France, aux lecteurs de ce blog qui sont en province...

Applaudissements nourris et très mérités à la fin du concert!

 

Nous ressortons de l'église, une dame italienne de l'âge de mes parents tente de récupérer une affiche collée du Requiem de Mozart du 30 août du même Festival Musique en l'Ile, sa fille la gronde. Je lui en montre une autre, tentant de rassembler mes rudiments d'italien pour l'encourager à venir nous écouter, mais il ne me reviendront que plus tard, dans le métro!

 

Sylvie, blogmestre

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 16:37

Dans mes pérégrinations estivales, je suis allée dessiner aux Tuileries avec un groupe de mordus

du croquis et du pinceau. Comme je n'avais plus dessiné depuis des années, ma tentative fut hésitante...

Mais j'ai été perturbée par une occupante des lieux, qui a surgi d'un fossé en contrebas pour

se faire tirer le portrait, vraisemblablement! Je savais les chevaux cabots, mais il s'agissait d'une chèvre!

Une jolie petite chèvre qui faisait furieusement penser à la bergerie de Marie-Antoinette.

La jolie chèvre des Tuileries

La jolie chèvre des Tuileries

Comme elle constituait une attraction pour les passants, ils s'agglutinaient autour, impossible

de dessiner dans ce remue-ménage! La chèvre était chargée de l'entretien de la pelouse,

l'herbe était rase, elle avait bien brouté et quémandait autre chose, nous lui avons donné des chips.

Quand nous sommes repartis au crépuscule pour boire un verre en échangeant nos croquis,

je n'avais pas fini le mien... La prochaine fois, vérifier que le fossé est vide avant de s'installer!

 

Sylvie

Louvre crépusculaire

Louvre crépusculaire

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
6 août 2015 4 06 /08 /août /2015 09:25

Avec le développement généralisé d'internet, l'été à Paris a pris une autre couleur...

Aujourd'hui, internet recèle une mine de sorties, que l'on peut réserver en ligne, en bénéficiant

de tarifs préférentiels, et sortir seul(e) ou en groupe (à Paris, il y a toujours des volontaires

pour faire ce qui vous tente en même temps que vous!)

Août à Paris

Je suis allée seule voir le Bourgeois gentilhomme au Théâtre du Nord-Ouest, un lieu

chargé de passé, où l'on donnait  aussi Huis clos de Sartre le même soir. Réservation sur internet,

passage en caisse, retrait de ticket, hop! C'est bouclé.

 

 

C'est une version sans décor mais avec musique alternative et danse, c'est-à-dire

une musique joyeuse jouée et dansée par les comédiens, qui n'est pas l'original de Lully.

Les spectateurs sont très proches des acteurs, je ne prends pas de photos pour ne pas les gêner...

La salle en sous-sol est un peu étouffante à cause des projecteurs (qui chauffent),

mais la Compagnie de l'Elan est très bonne, et les époux Jourdain sont excellents. Je compatis

intérieurement pour monsieur Jourdain qui doit avoir très très chaud sous son turban de mamamouchi!

Après deux heures de spectacle très enlevé, nous ressortons dans...

la fraîcheur toute relative du Faubourg Montmartre.

 

Allez, un peu de Lully pour musicaliser l'article: marche des Turcs!

Sylvie, blogmestre

 

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 08:51

Hier soir, 28 juillet, je suis allée au concert gratuit donné en l'église Saint-Germain l'Auxerrois

(ancienne paroisse des rois de France, du temps où ils habitaient au Louvre)

par l'orchestre d'une grande Europe pour la paix, dirigé par Reta Kazarian,

qui célébrait ainsi les 70 ans de la deuxième guerre mondiale. Cet orchestre,

composé de jeunes musiciens de différents pays européens oeuvre pour

la promotion de la paix et de la coopération culturelle par la musique.

 

Une foule nombreuse était venue les écouter hier soir dans la nef de Saint-Germain l'Auxerrois.

Trois pièces furent jouées: le premier mouvement de la sérénade pour cordes de Tchaïkovsky,

le 9è concerto pour piano de Mozart, et la 8è symphonie de Mendelssohn.

Ci-dessous un extrait du 9è concerto pour piano de Mozart.

 

 

Le petit carillon antique de l'église ponctuait la soirée, s'associant aux cordes. Un jeune homme

prévenant me donna un prie-Dieu libre pour que je puisse m'asseoir, tout le monde

n'eut pas cette chance! Le concert dura une heure, il fut bien enlevé, et bien applaudi. Plusieurs

corbeilles circulèrent pour l'église, il est possible d'aider l'orchestre, en ligne, sur sa page.

Une soirée très agréable, quoique un peu dure pour le dos!

L'horloge extérieure de Saint-Germain l'Auxerrois

L'horloge extérieure de Saint-Germain l'Auxerrois

Sylvie, blogmestre

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 11:22

Le dimanche 26 juillet, sous une pluie battante, je suis allée écouter le Choeur de l'Oural

en l'église Saint-Louis  J'eus la chance d'être surclassée et plus proche du choeur (merci!)

un billet détrempé!

un billet détrempé!

Le choeur de l'Oural, comptant une cinquantaine de choristes, interprétait

en deux parties la divine liturgie de Saint-Jean Chrysostome, de Diletsky et Tchaïkovsky,

et en troisième partie des chants populaires russes, qui eurent un franc succès.

Nous fûmes priés de ne pas applaudir entre les pièces consécutives de la liturgie,

mais il fut possible d'applaudir entre les pièces séparées de musique populaire.

Des compatriotes russes étaient venus écouter et applaudir ces voix du pays.

Le choeur de l'Oural à Saint-Louis en l'Ile le 26 juillet 2015

Le choeur de l'Oural à Saint-Louis en l'Ile le 26 juillet 2015

Le choeur de l'Oural atteint une perfection musicale impressionnante.

En témoigne l'alternance (paritaire!) des choristes de pupitres différents.

Ils chantent entièrement a capella, et semblent tous dotés de l'oreille absolue!

Ci-dessous une citation musicale de quelques secondes, d'une chanson populaire,

le choeur de l'Oural étant en tournée en France pour trois semaines, peut-être les croiserez-vous

et aurez-vous envie d'aller les écouter chanter... pardon pour la saturation de l'enregistrement,

j'étais semble-t'il trop proche de la source - très - sonore pour le petit micro de mon appareil photo!

 

 

Entre l'averse, et l'arrivée du Tour de France, il y avait moins de public qu'un concert aussi superbe

aurait dû en rassembler un dimanche après-midi à Paris, dommage! Les rues s'étaient vidées,

et il n'y avait plus que deux touristes japonais attendant  sous leurs parapluies devant Berthillon...

J'espère que la tournée du choeur en province, sans coïncidence cycliste, trouvera un public nombreux.

 

Sylvie, blogmestre

 

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
26 juillet 2015 7 26 /07 /juillet /2015 18:55

Je suis allée écouter deux choeurs au Festival Musique en l'Ile sur l'ile Saint-Louis.

Un choeur anglais samedi, the Bath choral society, et un choeur russe dimanche,

le choeur de l'Oural, chacun composé d'une cinquantaine de choristes.

Il est toujours intéressant de permuter les rôles, d'écouter chanter d'autres choristes,

et d'être auditeur dans une église où l'on chantera cet été dans le même festival!

 

The Bath choral society présente des pièces a capella de compositeurs variés, Purcell, Grieg,

Tallis, Sibelius, et plusieurs pièces françaises de Saint-Saëns, Duruflé, Fauré...

une composition moderne de Pärt, deux pièces de Bruckner, dont le Locus iste (que j'ai appris

il y a plus de 25 ans, émotion!), et termine par le quatrième choeur du Requiem de Brahms

(une fréquentation très actuelle!) Les voix sont équilibrées, les sopranes sont

très claires et hautes, j'apprécie les nuances, et il y a de superbes pianissimos,

dont des pianissimos aigus en sopranes et en ténors, difficiles à chanter. Bravo!

The Bath choral society en l'église Saint-Louis le 23 juillet 2015

The Bath choral society en l'église Saint-Louis le 23 juillet 2015

Je vois sur le programme que the Bath choral society a chanté vendredi en la cathédrale de Beauvais,

et chantera dimanche en la cathédrale de Chartres... (J'ai écrit qu'il fallait tout donner pour remplir

Saint-Sulpice de musique, j'imagine l'effort pour remplir la nef gigantesque de Saint-Pierre de Beauvais!)

 

Le choeur "Wie lieblich" du Requiem de Brahms est écrit avec un accompagnement de piano

ou d'orchestre. Ce sera l'orgue de Saint-Louis en l'Ile qui accompagnera le choeur

(absorbant quelques nuances), mais ce choeur a une puissance extraordinaire car il parvient

à passer par-dessus l'orgue! Je ne m'étonne plus pour Saint-Pierre de Beauvais...

Le grand orgue de l'église Saint-Louis

Le grand orgue de l'église Saint-Louis

Après une heure de concert, nous ressortons dans le soleil, qui s'était rafraîchi.

Malgré cette petite fraîcheur, il y avait encore la queue devant Berthillon...

Sylvie, blogmestre

(à suivre...)

Les glaces Berthillon, une adresse très touristique!

Les glaces Berthillon, une adresse très touristique!

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
24 juillet 2015 5 24 /07 /juillet /2015 19:12

C'était hier soir, et comme d'habitude, après un concert, il y a un vide... surtout lorsqu'on s'est réunis

deux soirées d'affilée auparavant pour le préparer! Une douzaine de choristes CP13 ont participé

hier soir au concert Requiem de Mozart donné en l'église Saint-Sulpice, avec le choeur Hugues Reiner.

J'attends des photos prises par les auditeurs, mais voici déjà les rappels vus de ma place

de soprane (vous noterez la nombreuse - et très sonore - participation masculine!)

 

Les rappels après le concert, vus du pupitre des sopranes, et le public très proche

Les rappels après le concert, vus du pupitre des sopranes, et le public très proche

La Symphonie inachevée de Schubert, en première partie, était interprétée par

un jeune orchestre d'une grande sensibilité, avec émotion. En seconde partie,

le Requiem de Mozart, interprété par des choristes appartenant à des choeurs multiples, a été

chanté avec beaucoup de concentration et de ferveur. Dans une église aussi grande que Saint-Sulpice,

il faut selon l'expression des sportifs "tout donner" pour remplir l'espace de musique.

Une mention spéciale à Déborah et Fabrice, nos remarquables solistes soprano et alto,

découverts à l'occasion de ce concert, et retrouvés plus tard autour d'un verre dans un havre voisin.

Merci à tous pour cette union mélodieuse de nos  voix, et aux auditeurs nombreux venus nous écouter!

 

Sylvie, blogmestre

Nos deux solistes soprano et alto, Marc, premier violon, et une partie des pupitres féminins

Nos deux solistes soprano et alto, Marc, premier violon, et une partie des pupitres féminins

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 13:24

Le 13 juillet, j'ai reçu un message de Hugues Reiner disant que nous serions

plus de 110 participants au concert du 23 juillet, bravo les choristes pour la participation!

(Pour les étourdis qui auraient raté quelque chose, il s'agit d'un Requiem de Mozart!)

Je vous rappelle les conditions: deux répétitions préalables les 21 et 22 juillet, à 19h15

au temple protestant de Passy-Annonciation (ci-dessous), 19 rue Cortambert, Paris 16è

(métro Trocadéro ou Passy). Les répétitions durent habituellement deux heures.

 

 

Le concert lui-meme sera donné à Saint-Sulpice, Paris 6è, le 23 juillet à 20h45,

il faut y etre à 18h pour le raccord avec les musiciens. Tenue noire longue

pour les femmes, noire et chemise blanche pour les hommes.

 

 

Vous pouvez télécharger l'affiche du concert ici, l'imprimer, la faire suivre, etc...

N'oubliez pas votre partition et un crayon! A très bientot à tous les participants!

Sylvie, blogmestre

PS: et n'oubliez pas de convier vos amis au concert, meme avec bambins!

(entrée 25€, gratuit pour les moins de 10 ans)

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 21:45

Le soir du 14 juillet, fête nationale, il y avait au Champ de Mars un concert classique

interprété par l'orchestre symphonique de Paris, le choeur et la maîtrise de Radio-France

(voir le programme ici), et de nombreux solistes, sous la direction de Daniele Gatti.

J'y ai participé avec six autres amateurs de concert en plein air, parmi les 500.000 spectateurs

estimés de cette manifestation, simultanément retransmise sur France 2 (visible en replay ici),

et sur d'autres chaînes de télévision étrangères. Nous sommes arrivés sur le Champ de Mars,

qui était déjà couvert de public, et avons cherché un endroit assez proche de la scène.

  Nous avons posé nos tapis de sol improvisés sur un coin d'allée sablonneuse d'où

nous pouvions voir, entendre, nous asseoir, grignoter, nous désaltérer... Tout du moins au début!

Au fur et à mesure que la soirée avançait, tout devint plus malaisé, l'audition, la vue, l'assise...

 

 

La foule continuait d'affluer, et notre petit coin tranquille se mua en un sentier très fréquenté.

Le jour baissant, l'oeil du blog devint myope (ou était-ce le bras articulé de la télévision qui lui donnait la berlue,

à force de passer et repasser dans notre champ de vision?) Il fallait dorénavant se mettre sur la pointe des pieds,

les bras tendus, pour prendre au jugé quelques images du concert, et lorsqu'on s'asseyait,

avec les conversations de voisins de plus en plus nombreux, on entendait moins bien.

Qu'importe, nous étions contents d'être là! C'était une grande fête populaire, un brassage social

très réussi. Nous avons quand même changé de place avant le feu d'artifice, étant trop proches

de la Tour Eiffel. Un autre endroit charmant sous les frondaisons nous a accueilli.

Il y avait quelques fumées équivoques, mais pas trop. A noter, la bonne humeur générale!

Une excellente soirée, le spectacle était grandiose, et le demi-million de spectateurs ont bien assuré!.

Merci à mes six camarades d'expédition, et bravo aux musiciens et aux artificiers pour cette fête!

 

 

Sylvie, blogmestre

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 09:30

Il y avait hier soir un concert à l'Opéra Bastille, et quoique ce ne fût pas précisé, on pouvait

considérer qu'il s'agissait, eu égard au lieu et à la date, d'un prélude à la fête nationale.

9è de Fête à la Bastille

L'orchestre et les choeurs de l'opéra national de Paris, sous la direction de Philippe Jordan,

donnaient la 9è symphonie de Beethoven, en concert unique. J'arrivai en avance,

  étant entrée de justesse avant la fermeture des portes, lors du concert à la Maison de la radio le 3 juillet dernier,

et depuis, devenue prudente, et fis connaissance avec la salle et ses balcons assez vertigineux!

9è de Fête à la Bastille

De nombreux auditeurs, enthousiastes et cosmopolites, découvraient les lieux

comme moi. J'ai aimé la grande courtoisie des personnes chargées de l'accueil du public.

9è de Fête à la Bastille

Nous fûmes priés de ne pas applaudir entre les mouvements (il est toujours plus sûr de le préciser!) et de ne

pas prendre de photos au flash. Les prises d'images étaient implicitement autorisées, en ai-je déduit.

 

Le concert fut splendide, l'orchestre extraordinaire de qualité et de précision. Nous eûmes

un pianissimo fabuleux au début du 4è mouvement, la salle était clouée sur place, le moindre

geste se serait entendu... Le choeur a une puissance très remarquable, dominant l'orchestre,

faisant vibrer les fauteuils, et donnant la chair de poule aux spectateurs. Un détail m'a amusée:

dès les premières notes des choristes, l'interprétation est lyrique, les voix sont plus ouvragées

que celles des choeurs classiques. J'attendais le "Freude, schöner Götter Funken"

avec grande impatience, las, l'oeil du blog fut lâché par sa batterie en pleine action!

 

Je vais utiliser ici le droit de citation courte du copyright américain, et illustrer l'article de quelques secondes de vidéo.

Si un lecteur de ce blog considère que j'enfreins le droit français merci de m'en faire part.

Désolée pour la fin brutale involontaire de l'extrait proposé!

 

 

J'espère que cette petite chronique musicale vous aura donné envie d'aller écouter l'orchestre

et le choeur de l'opéra national de Paris à la Bastille ou à l'opéra Garnier.

 

Je rappelle que les Choeurs de Paris 13 ont chanté le 4è mouvement de la 9è symphonie

de Beethoven à l'Unesco en février 2012, sous la baguette de Claude Raymond.

 

Pour conclure en toute philosophie, les paroles de paix, de joie et de fraternité du poème de Schiller

chanté dans le 4è mouvement de la 9è symphonie de Beethoven semblaient une antithèse souriante

et pacifique à toute l'évocation insurrectionnelle et guerrière associée au 14 juillet. Bravo!

 

Sylvie, blogmestre

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche