18 août 2016 4 18 /08 /août /2016 13:19

Plusieurs choristes ont participé ce matin, au nom de tous, à la célébration qui a eu lieu en l'église

Notre-Dame de la Salette, dans le XVè arrondissement, après le décès de notre camarade Solange B.,

choriste du Choeur Un jusqu'en 2015. Que nos pensées l'accompagnent ainsi que sa famille et ses proches.

Nef de ND de la Salette, à Paris

Nef de ND de la Salette, à Paris

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 08:07

Ce lundi 15 août était, comme je l'ai écrit dans un article précédent, la fête catholique de l'Assomption. Détracteurs

de petits tickets, passez votre chemin! Partie d'Arcueil-gare à 9h37*, j'ai découvert qu'il y avait bien un train qui s'arrêtait dans

ma station... à 9h36. Je suis donc arrivée à 10h09** à Notre-Dame, un peu en retard pour le début de la messe grégorienne.

Il y avait beaucoup de monde, et beaucoup de non francophones. Heureusement, les écrans avaient été

activés, qui palliaient la visibilité réduite de ma place. Nous avions reçu un petit livret qui regroupait

toutes les manifestations de cette fête de l'Assomption.

Lundi 15 août 2016
Lundi 15 août 2016
Lundi 15 août 2016

J'ai participé aux deux messes de 10h et de 11h30, qui étaient très belles. La Maîtrise était composée

de cinq solistes, quatre jeunes femmes et un jeune homme pour la messe grégorienne, et leur chef, et

de huit solistes mixtes pour la messe internationale, et leur chef. La messe internationale était célébrée

par Mgr Houdekon, évêque d'Abomey au Bénin. Nous avons pris du retard (beaucoup de monde, longue

communion), et sommes ressortis de Notre-Dame par les portes centrales, vers 13h.

J'ai repris le RER normalement, à 13h01***

Lundi 15 août 2016
Lundi 15 août 2016

Après avoir déjeuné et m'être reposée, j'ai décidé de participer à la procession mariale de l'après-midi,

à 16h15 après les Vêpres, célébrées plus tôt qu'habituellement. En gare d'Arcueil à 15h45, je suis arrivée vers 16h10

à la station Saint-Michel Notre Dame, mais la sortie du parvis était fermée, nous avons été détournés par la sortie

de la rue Xavier Privas, et sommes ressortis à la lumière et au grand soleil à 16h11****

Lundi 15 août 2016
Lundi 15 août 2016

Il a fallu encore faire le tour de l'Hôtel-Dieu, pour enfin arriver sur le parvis devant la cathédrale,

beaucoup d'autres personnes attendaient la sortie de la procession. Elle sortit de Notre-Dame

vers 16h33,dans un grand accompagnement de cloches.

 

 

Les personnes qui étaient sur le parvis, dont j'étais, se joignirent à celles déjà présentes,

et c'était parti pour le tour des îles! Le plan qui était dans le livret ne fut pas respecté., nous partîmes

à droite et longeâmes Notre-Dame vers l'Ile Saint Louis.

Lundi 15 août 2016
Lundi 15 août 2016

Il y eut une station sur le pont, puis nous avons remonté la rue Saint-Louis en l'Ile et tourné dans la rue

des Deux-Ponts, puis tourné à nouveau vers le Quai de Bourbon, sommes revenus sur le pont, et avons

pris le Quai aux fleurs sur l'Ile Notre-Dame. J'ai aussi une jolie photo du Quai d'Orléans, ci-dessus, que je replace

sans respect de la chronologie et du plan... Tout cela en chantant, ponctué par des stations. Difficile de marcher,

chanter, prendre des images, et se souvenir simultanément du trajet exact... Après uneheure de marche et de chant,

j'ai commencé à faiblir physiquement. La dernière station à laquelle j'ai participé était la cinquième, et il en restait autant....

C'était une expérience intéressante, fraternelle et chaleureuse. Les passants étaient sans voix, beaucoup

nous ont filmés. J'ai développé dans le blog Cum sancto spiritu et mis en ligne un montage vidéo.

Dernière station avant mon départ de la procession, vers 17h50

Dernière station avant mon départ de la procession, vers 17h50

Je suis ressortie sans difficulté de la procession, mais le quartier était bouclé et les stations de RER et de métro fermées.

J'ai retiré un peu d'argent liquide à 17h59***** après ma sortie de la procession, dans la rue qui relie Notre-Dame au Pont d'Arcole.

Lundi 15 août 2016

Puis j'ai constaté que l'on ne pouvait pas traverser le parvis. J'ai donc contourné Notre-Dame par l'arrière, pendant que

la procession se dirigeait sans moi vers le Palais de Justice (j'aurais volontiers prié pour le Palais de Justice...)

Notre-Dame, vue du Pont de l'Archevêché vers 18h05

Notre-Dame, vue du Pont de l'Archevêché vers 18h05

Après avoir longé le Quai de Montebello, ce n'est qu'à 18h16****** que j'ai retrouvé sous la place Saint-Michel, la civilisation

souterraine du métro et de sa ligne 4... (il ne s'agit pas du RER, la station de RER St Michel Notre-Dame était fermée partout).

Lundi 15 août 2016

J'étais contente de ma journée. Nous avions prié pour la France, ce qui n'a pas motivé les médias,

assez silencieux sur le sujet hier soir à 19h et 20h, mais c'est peut-être venu plus tard...

A 21h le 16 août: après avoir mis en ligne mon montage vidéo, YouTube m'a proposé une belle vidéo

de Line Press, qui a tourné de superbes images de ce que je ne voyais pas: la tête du cortège.

A voir aussi!

 

 

Sylvie, blogmestre

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 20:20

En ce dimanche 14 août, j'étais à 9h37* en gare d'Arcueil pour me rendre à Notre-Dame. Les deux trains qui passent

en période scolaire (et pendant l'Euro de foot) à 9h38 et 9h45 ne passèrent pas, ou ne s'arrêtèrent pas.

J'ai pris le train de 9h52, qui est arrivé à Saint-Michel Notre-Dame à 10h07**. Il va falloir consulter un horaire...

Dimanche 14 août 2016

J'ai participé aux deux messes de 10h et de 11h30, avec plus de voix que la semaine dernière. La messe

grégorienne était animée par des solistes masculins de l'Ensemble vocal, quatre ai-je noté, et leur chef.

J'étais assez loin, et devinais plus que je ne voyais.

Alleluia grégorien

Alleluia grégorien

La messe internationale était animée par trois solistes, une soprane, un ténor, une basse,

qui ont chanté une messe brève de Gounod (à trois voix).

Dimanche 14 août 2016

C'était le 20è dimanche ordinaire, à l'orée de la solennité de l'Assomption, qui aura lieu demain.

On nous donna les consignes pour le pélerinage fluvial du soir (auquel je ne pourrais pas participer, n'ayant

pu pour raison de santé retirer la contremarque nécessaire le jour dit), et les horaires des messes du

lendemain, ainsi que de la procession pédestre de l'Assomption dans les deux îles.

Lors de la messe grégorienne, il n'y avait que des non-francophones autour de moi. Lors de la messe

internationale, j'eus l'impression d'être inspectée sur ma participation chantée à la célébration.

A priori, tous mes voisins, même non-francophones, peuvent attester que je chante réellement!

 

Dimanche 14 août 2016

Il y avait beaucoup de monde, comme d'habitude, mais proportionnellement plus d'étrangers non francophones.

Nous sommes ressortis de la messe internationale vers 12h40, et j'ai repris le RER à 12h46***

 

Sylvie, blogmestre

Dimanche 14 août 2016
Dimanche 14 août 2016
Dimanche 14 août 2016
Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
13 août 2016 6 13 /08 /août /2016 08:20

Hier soir, j'ai entendu le concert "Assumptio"de musique médiévale et grégorienne,

donné par l'Ensemble vocal de Notre-Dame, en la cathédrale.

Assumptio

L'Assomption, fêtée le 15 août, est la fête principale de Marie, mère de Jésus, qui selon le dogme

chrétien catholique et oriental n'aurait pas connu la corruption de la mort physique.

Assumptio

Le concert présentait des polyphonies mariales des XIIIè et XIVè siècles, et dura un peu plus d'une heure.

Il était interprété par quatre sopranes, une alto et un contre-ténor, sous la direction de Sylvain Dieudonné.

Voici la première vidéo, c'est la fin de l'introït Salve sancta parens, pardon pour l'incident d'image du début

 

 

La deuxième vidéo, ci-dessous est un extrait du graduel "Benedicta et venerabilis es".

 

 

La troisième vidéo, ci-dessous, est un Agnus Dei tropé, c'est à dire que le texte original chanté par une partie

des choristes, a été orné de paroles supplémentaires qui s'intercalent, chantées par l'autre partie des choristes.

 

Cette interprétation par des voix féminines et masculine haute était nouvelle. L'an dernier, le concert

Assumptio, qui était le premier que j'ai entendu en la cathédrale, ne comptait que des voix masculines, de ténors et de basses.

Pour une première, c'était une vraie réussite, bravo! Ce concert Assumptio, quels que soient ses interprètes,

a quelque chose d'envoûtant, qui vous capture d'emblée. Au point que je n'ai pas pris de vidéo pendant le conduit à

une voix de contre-ténor seul, qui ouvrait le concert, sobrement accompagné d'une vièle et d'un tambourin, pour ne pas

rompre le charme... Il est difficile à un auditeur captivé et passif de s'extraire de son état de bonheur musical pour agir sur un

appareil à enregistrer des sons et des images, et découper dans le viseur les phrases musicales qu'il était venu écouter...

 

Le déroulement du concert suivait celui d'une messe très chantée. Les trois vidéos ont été placées dans

l'ordre chronologique. Comme on peut l'entendre, il y avait des duos, des trios, il y eut aussi des solos.

J'ai choisi de montrer trois extraits où tous les choristes chantaient, dans des configurations différentes.

Ils étaient six, en sopranes il y avait Cécile Achille, Cécile Dalmon, Eugénie de Padirac et Axelle Vernier,

et en alto Anaïs Bertrand et Raphaël Mas. Six voix très belles et très sûres, un superbe concert.

Le public, qui s'était tenu dans un silence religieux pendant tout le concert, applaudit beaucoup

à la fin, et rappela les musiciens, que nous avons pu féliciter après les saluts.

L'Ensemble vocal et son chef (à gauche)

L'Ensemble vocal et son chef (à gauche)

Je suis ressortie de la cathédrale vers 21h40. Le parvis foisonnait de touristes, dans la douceur de ce soir d'été...

N'était-ce pas déjà  le cas au Moyen-Age? A toute époque, ce parvis a du agir comme un aimant à humains!

 

Sylvie, blogmestre

Assumptio
Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 13:22

Quand la Philharmonie de Paris est en vacances, elle est encore présente! Un courriel de sa part m'a

informée que des centaines de ses meilleurs concerts sont visibles en ligne sur son site

(quelque chose me dit que ça va bouchonner un peu...) Voici le lien vers la page aux 366 concerts classiques,

je vous recommande tout particulièrement, à la deuxième ligne, dernier concert en partant de la

gauche, le concert Mendelssohn du 20 février 2016, dirigé par Yannick Nézet-Séguin, et encore

plus particulièrement la symphonie n°2 "Lobgesang". L'article correspondant sur le blog est ici.

J'avais commenté que "Tout était parfait, il n'était pas possible de faire mieux. C'était presque inhumain!" 

Je vous laisse le soin de vérifier si vous approuvez cette évaluation...

et de partir à la découverte des autres concerts. Bonne écoute!

 

L'Orchestre de chambre d'Europe et le RIAS Kammerchor

L'Orchestre de chambre d'Europe et le RIAS Kammerchor

 

Sylvie, blogmestre

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 07:48

J'ai entendu hier soir le concert Monteverdi, Purcell, Bach donné en la cathédrale Notre-Dame de Paris par

quatre solistes de la Maîtrise, accompagnés à l'orgue. J'avais déjà entendu ce concert il y a trois semaines,

il a été donné quatre fois depuis juillet, et le sera une cinquième fois le 6 septembre. C'est une très bonne idée,

car le public de Notre-Dame se renouvelle tout l'été, et l'offre de concerts est plus faible l'été à Paris. Notre-Dame

remplit ainsi parfaitement sa mission de patrimoine culturel, et de lieu créateur d'événements culturels vivants.

Bach, Purcell, Monteverdi
Bach, Purcell, Monteverdi

Partie d'Arcueil-gare à 19h45, je suis arrivée à Notre-Dame vers 20h15. Le public était déjà nombreux.

Bach, Purcell, Monteverdi

Le concert fut annoncé en anglais puis en français, à la grande satisfaction des touristes anglophones.

Les solistes étaient Hélène Picard, soprano, Damien Rivière, ténor et Maxime Saïu, baryton, avec cette

fois-ci Clotilde Cantau en alto, à la limite de la mezzo-soprano par moments, , comme vous pouvez

l'entendre dans l'extrait vidéo ci-dessous, "Lord I can suffer", de Henry Purcell.

 

 

Yves Castagnet tenait l'orgue positif pour Monteverdi et Purcell, et l'orgue de choeur pour Bach.

Je vous renvoie au premier article sur ce concert pour les détails du programme.

Le concert a été applaudi après chaque pièce, même la présentation a été applaudie!

Voici les quatre solistes et l'organiste aux saluts de la fin du concert:

Hélène Picard, Clotilde Cantau, Damien Rivière, Yves Castagnet

Hélène Picard, Clotilde Cantau, Damien Rivière, Yves Castagnet

Le public, dans son enthousiasme, a d'ailleurs convergé vers l'avant de la nef après le concert, probablement

pour aller féliciter les musiciens (c'est une église, il n'y a pas de barrière physique comme dans une salle de concerts).

J'ai passé une belle soirée de musique soignée et très joliment chantée.

Le public à la conquête du transept après le concert

Le public à la conquête du transept après le concert

Je suis ressortie de Notre-Dame vers 21h40, et ai repris le RER à 21h44**.

 

Sylvie, blogmestre

 

 

Bach, Purcell, Monteverdi
Bach, Purcell, Monteverdi
Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
8 août 2016 1 08 /08 /août /2016 08:09

Partie de chez moi ce dimanche 7 août vers 9h30, je suis arrivée à Arcueil-gare à 9h45*. Le train, annoncé à 9h52, n'a quitté

la gare qu'à 9h58, et a pris son temps pour gagner Laplace. Je suis arrivée à St Michel Notre-Dame à 10h14**, et me suis hâtée

avec lenteur vers l'entrée de la cathédrale, court-circuitant la file de touristes, en tentant d'expliquer que j'allais à la messe...

En-tête de la feuille liturgique du jour

En-tête de la feuille liturgique du jour

Quatre jeunes femmes en chasuble bleue animèrent les deux messes auxquelles je participai, celle

de 10h, et celle de 11h30, deux sopranes, et deux altos. Il y avait aussi un nombre conséquent de prêtres,

aux deux messes, plus de sept, ce qui donnait beaucoup de solennité aux célébrations.

Exultate justi grégorien

Exultate justi grégorien

Lors des annonces, la solennité prochaine de l'Assomption nous fut rappelée, avec son pélerinage fluvial,

dont toutes les contremarques avaient été distribuées en deux jours... Ainsi que deux concerts dans la

semaine présente, un concert de solistes le 9 août, et un concert de musique médiévale le 12 août (celui-ci

est sur la feuille liturgique, je ne me souviens pas s'il a été annoncé, mais j'ai pu être momentanément distraite par un mouvement

ou un bruit extérieur). Enfin, un prêtre exerçant au Brésil, dans une favela, nous raconta comment il était allé

aux JMJ de Cracovie avec une petite équipe de jeunes, dont les billets d'avion avaient disparu suite à la

faillite de l'agence de voyages. Ils avaient réalisé un opuscule dédié à Saint Yves, patron des marins, pour

financer les billets de secours des jeunes participants, dont nous pouvions acquérir un exemplaire à la

sortie. J'en ai acheté un, ayant moi aussi accompagné des jeunes dans ce qui n'était pas encore les JMJ, à Lyon en 1986,

avec sa Sainteté Jean-Paul II atterrissant en hélicoptère dans un stade Gerland bondé, les messes à un million de personnes,

et notre dizaine d'adolescentes irréprochables bien groupées dans toute cette foule... Un bon souvenir.

Chassé-croisé à la sortie de la messe de 11h30

Chassé-croisé à la sortie de la messe de 11h30

La messe internationale de 11h30 s'est terminée vers 12h40, j'ai repris le RER à 12h46***.

A la sortie de la cathédrale, on nous a distribué des tracts pour le concert Bach de l'après-midi

à Saint-Louis en l'Ile, malheureusement hier inaccessible pour moi. Repos nécessaire.

 

Sylvie, blogmestre

Dimanche 7 août 2016
Dimanche 7 août 2016
Dimanche 7 août 2016
Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 08:42

Après avoir été très secouée par une infection inconnue, et une inflammation de la colonne vertébrale, pendant deux semaines,

les choses sont presque rentrées dans l'ordre pour moi, si ce n'est que ça va me coûter les vacances envisagées, car je ne suis

pas en état de partir hors de Paris pour l'instant, les douleurs sont encore vives et gênantes pour une activité physique

normale. Les lecteurs assidus de ce blog auront remarqué que j'avais suspendu la mise à jour des articles, car dès que j'ai pu,

j'ai utilisé mon temps pour rattraper le retard pris sur les affaires courantes. Je vais m'y remettre, en vous remerciant de votre

compréhension. Pour information, j'ai une session universitaire début septembre, qui nécessite aussi beaucoup de préparation...

 

Ci-dessous un peu de musique en plein air, c'est de la guitare avec ampli spécial

 

 

Sylvie, blogmestre

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 07:55

Hier, dimanche 31 juillet, je suis partie d'Arcueil-gare à 9h45*, et arrivée vers 10h10 à St Michel Notre-Dame. Les portiques

du RER étaient ouverts (c'était aussi le cas en repartant), et j'ai omis de prendre un ticket à mon arrivée. Enfin, vu la manière

malaisée dont je me déplace actuellement, on peut se douter que je ne suis pas allée gyrovaguer ailleurs...Le parvis de

Notre-Dame était couvert de touristes, qui y formaient des courbes sinueuses, pour entrer dans l'édifice.

Dimanche 31 juillet 2016

J'ai participé à la messe grégorienne, abrégée par mon retard de son début (mais avec toutes les lectures), puis

à la messe internationale de 11h30. La Maîtrise était féminine, quatre jeunes femmes animaient la

messe grégorienne,puis deux, la messe internationale, où était invitée une chorale britannique,

le St. Alphege Church Choir, composé pour la circonstance de choristes des quatre choeurs élémentaires de St Alphege:

un choeur de garçons, un choeur de jeunes filles, un choeur d'hommes, et un choeur de dames (ai-je lu sur leur site internet).

Dimanche 31 juillet 2016
Dimanche 31 juillet 2016

Avant le début de la messe internationale, on vit entrer dix à vingt personnes, accompagnées de

Mgr Jacquin, qui se placèrent aux deux premiers rangs au centre de la nef. Mgr Jacquin

nous expliqua qu'il s'agissait de dignitaires du culte musulman, qui venaient célébrer la messe

avec nous, en hommage au prêtre assassiné le mardi précédent, et cita M. Dalil Boubakeur,

recteur de la Grande Mosquée de Paris, et d'autres noms. Les invités étaient attendus par BFM-TV

à la sortie de la cathédrale, j'ai pris une photo à bout de bras en ressortant. L'interview est ici.

M.Boubakeur au centre, d'autres invités, Mgr Jacquin, les journalistes

M.Boubakeur au centre, d'autres invités, Mgr Jacquin, les journalistes

Ces célébrations feront l'objet d'un article plus détaillé sur le blog Cum sancto spiritu.

La seconde messe a été plus longue que d'habitude. J'ai repris le RER à 12h57**

 

Sylvie, blogmestre

Dimanche 31 juillet 2016
Dimanche 31 juillet 2016
Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 07:41

J'ai entendu hier soir le choeur de Zagreb et l'orchestre Jean-Louis Petit, sous sa direction,

en l'église de la Madeleine, dans le Requiem de Mozart, précédé de plusieurs Ave Maria,

chantés par les solistes, et de l'Ave verum corpus de Mozart, chanté par le choeur.

Requiem de Mozart

J'ai entendu deux Ave Maria, et la suite du programme, étant partie d'Arcueil à 20h30*,

je ne suis parvenue qu'à 21h10** à l'église de la Madeleine.

Choeur de Zagreb et Jean-Louis Petit

Choeur de Zagreb et Jean-Louis Petit

On avait disposé pour nous des petits objets de bienvenue sur les chaises, je suis repartie avec un

coeur marqué Zagreb, un petit livret, et un DVD sur la Croatie. Lors d'un voyage en car vers Istanbul, j'avais

traversé ce qui était encore la Yougoslavie, de la Slovénie à la Serbie, en passant une nuit à Zagreb. Puis, lors de la guerre,

j'avais fait partie de l'association Alsace-Sarajevo, qui envoyait des colis par camion en Bosnie. Vues de France, Bosnie

et Croatie se rejoignaient dans la tourmente de l'Histoire. Jétais heureuse de voir un choeur croate venir chanter à Paris.

Si vous regardez bien sur la vidéo, vous verrez que les basses ont le petit coeur rouge ci-dessous pendu au cou...

Petits présents trouvés sur les chaises

Petits présents trouvés sur les chaises

Le choeur, qui comptait une vingtaine d'exécutants, assurait comme s'ils étaient cinquante.

Les sopranes m'ont particulièrement impressionnée par la qualité des pianissimos et la pureté des

notes très aiguës, la et si bémol dans cette oeuvre. J'y reviendrai plus tard. Ils ont été très applaudis,

et garderont, je l'espère, un excellent souvenir de ce concert parisien, juste retour à leur gentillesse.

 

 

Ci-dessus, un extrait de la deuxième partie du Kyrie du Requiem. Si vous trouvez les aigus trop aigus,

essayez avec le casque de votre baladeur, ça vient de vos hauts parleurs d'ordinateur...

J'étais dans la deuxième moitié de l'église, je ne le ferai plus, acoustiquement on perd en qualité.

 

J'ai repris le métro à 22h28***. Je m'interromps ici, et reprendrai dans la journée,

il y aura un peu de vidéo. En vous remerciant de votre compréhension,

 

Sylvie, blogmestre

Requiem de Mozart
Requiem de Mozart
Requiem de Mozart
Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche