4 septembre 2017 1 04 /09 /septembre /2017 08:03

Hier dimanche je suis partie vers 9h30 de chez moi vers Notre-Dame de Paris, en gare à 9h37*,

et arrivée sur le parvis de la cathédrale à 10h03**, pour la messe grégorienne, juste avant le Kyrie.

Dimanche 3 septembre 2017

Malgré la tenue estivale des promeneurs, on voit que les marronniers qui bordent le parvis sont déjà en automne,

ils perdent même leurs marrons... Curieusement, si l'air était frais à l'extérieur, il faisait chaud à l'intérieur de la cathédrale.

La messe grégorienne était célébrée par plusieurs prêtres et animée par trois choristes masculins

de l'ensemble vocal de Notre-Dame, sous la direction de Sylvain Dieudonné.

Dimanche 3 septembre 2017

L'Evangile était celle du "Vade retro, Satanas!" où Jésus reproche à Pierre de le tenter par les pensées

des hommes, en l'incitant à rester en vie, alors qu'il s'apprête à la mort. Je n'ai pas de connaissances

en théologie, mais ce passage des Ecritures mériterait au moins une dissertation philosophique, tant

il est difficile à appréhender. Comment peut-on reprocher en des termes aussi rudes à son ami le

plus proche, celui que l'on a choisi pour bâtir son Eglise de souhaiter votre bonne santé? Le dessein

divin est-il tellement complexe que sa portée échappe à l'intelligence humaine? J'ai été contente

d'entendre deux prêches à ce sujet, mais la question reste insoluble. Mystère évangélique.

Dimanche 3 septembre 2017

Je suis restée à Notre-Dame pour la messe internationale de 11h30, dont la deuxième lecture fut

faite en espagnol. Elle fut célébrée par un nouveau chapelain, à qui fut souhaitée la bienvenue, et animée

par un quatuor SATB de solistes de la Maîtrise de Notre-Dame, qui interprétèrent le Kyrie et l'Agnus Dei

de la Messe nos autem gloriari de l'italien Francesco Soriano (et non d'un joueur de football espagnol...)

et un Domine fac mecum d'Orlando de Lassus, trouvé en vidéo dans une chapelle, le voici ci-dessous:

 

 

 

Le Sanctus fut chanté par l'assemblée. Il y eut à la fin de cette seconde messe comme de la première

des annonces de conférences, d'une ordination, du souvenir de Mgr Lustiger, décédé il y a dix ans,

et d'un prochain concert de solistes, le 5 septembre, programme Bach, Charpentier, Fauré.

Dimanche 3 septembre 2017

Nous sommes ressortis de la cathédrale vers 12h40*** La roseraie du parvis était proliférante, bientôt on se

croira dans un champ de centifolia, au parfum près (la centifolia est la rose à parfumerie de Grasse).

Cet article a été mis en ligne aujourd'hui 4 septembre à 9h56, et notifié.

 

Sylvie, blogmestre

 

 

Dimanche 3 septembre 2017
Dimanche 3 septembre 2017
Dimanche 3 septembre 2017

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche