13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 08:34

Hier soir, j'ai entendu le concert de musique au temps de Saint-Louis donné par l'Ensemble vocal

de Notre-Dame de Paris sous la direction de Sylvain Dieudonné. En ce jour de grèves,

un RER bondé me déposa vers 20h15 à Saint-Michel Notre-Dame, où je pris un billet à l'entrée.

Chroniques et musiques du XIIIè siècle

J'étais au premier rang de côté, ce qui donne de meilleures photos. Le choeur de la cathédrale semblait

sommeiller, sous la garde de la petite statue mariale à l'enfant, entourée de son buisson de lys.

Chroniques et musiques du XIIIè siècle

Je n'avais pas entendu ce concert depuis un an, qui a fait l'objet du dernier disque, très réussi,

de cet ensemble médiéval. Il comptait hier soir 9 choristes, 4 instrumentistes, et un chef,

ce qui fait au total douze personnes, divisées entre voix graves et voix aiguës, et instrumentistes.

Chroniques et musiques du XIIIè siècle

Les articles de blog précédents sur ce programme de musique au temps de Saint-Louis sont ici et .

Je me suis attachée à prendre des vidéos différentes de celles de l'an dernier.

Chroniques et musiques du XIIIè siècle

Le concert débutait par un prélude, sous le titre "un monde entre sacré et profane", constitué

d'un motet à trois voix aiguës "Et gaudebit" (qui porte aussi d'autres titres, ce qu'on trouve fréquemment

dans la musique ancienne, qui se transmettait de cour en cour à l'oreille par les musiciens ambulants)

 

 

 

Composé de deux parties, intitulées "Saint-Louis roi de France", et "De Paris à Jérusalem",

le concert retraçait la vie de Louis de sa naissance à sa mort, en passant par les croisades en

Egypte et à Carthage, avec en interlude entre ces deux parties sa dévotion particulière à Marie.

Les pièces musicales étaient introduites par des extraits de la Vie de Saint-Louis, de Jean

de Joinville, lus en français du XIIIè siècle (à peu près incompréhensible sans écrit, mais intéressant

car nous disposions de l'écrit, ce qui permettait de mesurer l'évolution de la langue entre XIIIè et XVIè siècle,

François Ier imposa le français comme langue administrative, ce qui le modernisa et l'harmonisa).

Ci-dessous un extrait vidéo du conduit à deux voix "Gaude felix Francia", qui parle du

couronnement de Louis IX, en latin (Réjouis-toi, heureuse France)

 

 

 

J'ai pris deux autres vidéos, dans les batailles des croisades, dont les voix disparaissent derrière les instruments,

par un fondu que je ne m'explique pas, inutilisables... Je terminerai donc par l'estampie, quoiqu'elle soit

déjà dans l'un des articles précédents, car... tout le monde aime les estampies (musiques de cour)!

 

 

 

J'invite les lecteurs de ce blog qui souhaiteraient entendre d'autres extraits à se reporter aux articles précédents,

et rappelle qu'un excellent CD, très bien enregistré, existe de ce concert, on le trouve en ligne.

Le concert, assez dense, dura plus d'une heure et demie. Il fut très applaudi.

Voici l'Ensemble vocal et les instrumentistes (et la harpe) aux saluts.

Chroniques et musiques du XIIIè siècle

Nous sommes ressortis vers 22h15 de Notre-Dame.

 

Sylvie, blogmestre

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche