20 août 2017 7 20 /08 /août /2017 08:30

Hier soir, le ciel s'étant dégagé en fin de journée, je suis retournée au cinéma en plein air de

la Villette, qui présentait un film des studios Walt Disney, sorti en 2008, Ratatouille. Un hommage

animé à Paris et à la gastronomie française, sauce Disney, c'est à dire avec petits et gros rats.

Ratatouille

J'avais gardé une excellente opinion de mon expérience transat de la semaine précédente,

et puis la prairie était mouillée de la pluie du jour, ce fut donc transat et couverture.

J'étais partie d'Arcueil à 20h53*, et arrivée Porte de Pantin à 21h40**, un peu en retard, heureusement,

la projection n'était pas commencée. Il y avait foule, beaucoup d'enfants de 3 à 93 ans (et même plus jeunes).

J'ai juste eu le temps de m'installer avant que la séance commence!

 

Ratatouille

Comme nous étions samedi soir, le film était précédé d'un court-métrage. Il s'agissait ce soir

d'un film d'animation intitulé "Le Génie de la boîte de raviolis", de Claude Barras. Un film dont les sujets

sont en pâte à modeler, que l'on prend en photo en modifiant un peu la pâte à chaque image, sur le

principe du dessin animé, on assemble les images, et on a le mouvement.

 

 

L'histoire est celle d'un ouvrier vérificateur des boîtes de raviolis que produit son usine, qui un jour, en

ouvrant l'une d'entre elles, voit un gros génie en sortir, lui proposant d'exaucer deux vœux.

L'ouvrier souhaite une prairie fleurie et un banquet auquel le génie est convié. Mais celui-ci ne parvient

plus à réintégrer sa boîte de conserve! Alors l'ouvrier lui propose d'exaucer un vœu. Le génie

demande une rivière, et les voilà trempant leurs pieds dans un ruisseau qui borde la prairie en fleurs...

 

Ratatouille, c'est l'histoire d'un rat qui s'appelle Rémi. Un petit rat français, bien mignon et bien propre,

qui sait lire, comprend les humains, et ambitionne de devenir chef cuisinier comme feu Gusteau,

chef officiant dans un restaurant très étoilé à Paris. Mais comment s'y prendre, quand on est un rat?

 

Rémi a lu l'ouvrage du chef Gusteau "Tout le monde peut cuisiner" chez la vieille dame dans

la maison de laquelle sa tribu habite. Il a pris l'habitude de marier les saveurs des ses larcins

alimentaires et de subtiliser des épices. Mais un jour, la dame s'en rend compte et sort la carabine

pour se débarrasser de lui et de son frère, provoquant l'invasion puis la débandade de la famille

de rats, qui s'enfuient par les égouts. Rémi, chargé du précieux ouvrage de Gusteau, se perd dans le

dédale souterrain. Il émerge à Paris, et l'esprit du chef lui apparaît, le persuadant qu'il peut réussir

son rêve de devenir cuisinier. Rémi pénètre dans les cuisines du restaurant de Gusteau, où un jeune

homme vient d'être embauché comme commis. Alors que le garçon est en train de gâcher une soupe,

Rémi intervient et sublime le plat, qui devient très couru parmi les clients. Une curieuse association

rat-homme se forme alors: Rémi, juché sur la tête de son protégé, sous la toque, le dirige par

les cheveux. Et ça fonctionne, jusqu'au jour où la présence du rat en cuisine est découverte.

Le départ des cuisiniers s'ensuit, alors qu'un critique culinaire doit venir! Mais les rats, qui ont participé

à sa déroute, sont solidaires de leur petit prodige, et se mettent aux fourneaux sous ses ordres.

Rémi choisit de préparer au critique culinaire une ratatouille dont la présentation est soignée, et le

goût apparemment sublime. Le féroce critique y retrouve les saveurs de son enfance, et fond...

Le jeune commis était finalement le fils caché de Gusteau dont il récupère le restaurant, et Rémi

se voit attribuer un petit entresol à la taille de sa race, où il régale ses compères de mets raffinés,

une petite brasserie pour rats, tout ce qu'il y a de charmant, nommée "Ratatouille".

 

 

 

 

La projection s'est terminée un peu avant minuit. Impossible d'utiliser un dateur, il y avait trop de monde!

Par une chance extraordinaire, j'ai fait le retour en une trentaine de minutes, et suis arrivée à Arcueil à 00h25***

 

Sylvie, blogmestre

 

NB: la ratatouille est un ragoût rustique de légumes provençaux (courgettes, tomates, poivrons, aubergines) dont

personnellement je ne suis pas friande, mais la manière dont elle est préparée dans le film (légumes coupés en tranches

fines et cuisson en croûte) vaudrait peut-être d'être assayée pour revoir cet avis !

Ratatouille
Ratatouille
Ratatouille

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche