9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 08:35

Etant toujours privée de carte bancaire, la réservation de places de concert à distance est devenue difficile. Je

souhaitais assister au concert final de l'orchestre de Paris mais comment faire? Et puis le 7 juin je découvris

que des "places debout" avaient été mises en vente en ligne au prix de 10€. Je pus en réserver une sur la foi de

mon dossier d'auditrice fréquente à la Philharmonie. J'ai retiré la place au guichet  en arrivant.

Mozart, Beethoven et bal viennois

Quoique le placement fût libre, la place était au parterre. En fait la Philharmonie avait transformé le parterre

en salle de bal, mais je l'ignorais.... c'était un concert en première partie, et une guinguette de la barrière

de La Villette ensuite, une guinguette participative pour valseurs. Pour ma part, je savais qu'il restait toujours

quelques places libres au 2è balcon, et montai m'asseoir parmi les barres et les câbles, où je ne gênai personne.

Mozart, Beethoven et bal viennois

Ci-dessus la salle de la Philharmonie ce 8 juin 2017, un peu avant 20h30, de la place du 2è balcon

où je m'étais assise. J'étais à côté d'un rang d'enfants de 10-12 ans, d'une classe mixte , des 6èmes peut-être,

accompagnés de deux enseignantes. Le parterre était assis par terre. On avait enlevé les sièges.

Mozart, Beethoven et bal viennois

L'orchestre de Paris était dirigé ce soir-là par Thomas Hengelbrock. La première partie du concert

était composée de l'Ouverture des Noces de Figaro, de Wolfgang Amadeus Mozart, et de la

4è symphonie de Ludwig van Beethoven. Jusque là, tout était classique, à part les spectateurs

assis dans la fosse (eh oui, ce n'était pas des auditeurs de concerts rock, ils s'étaient assis!)

L'ambiance changea après l'entracte. La deuxième partie enchaînait des extraits de Johann Strauss

(La Chauve-souris), d'Emmerich Kalman (La violette de Montmartre), de Charles Lecocq

(Les Cent Vierges), et de Jacques Offenbach (La belle Hélène et le cancan d'Orphée aux enfers).

Manifestement, certains spectateurs du parterre savaient ce qu'on attendait d'eux puisqu'ils s'étaient vêtu(e)s

en conséquence. Ils se firent une place pour valser, parmi les occupants du parterre.

 

 

 

Puis le mouvement gagna, dans la mesure de l'espace de danse disponible (ce qui serrait davantage

les non-danseurs, qui acceptaient de bonne grâce) Il y eut une ambiance folle pour un concert classique !

Deux solistes interprétèrent les duos chantés de Kalman et Offenbach, et la soprano Annette Dasch

se révéla une chauffeuse de salle hors-pair. Le ténor était Cyrille Dubois, lui donnant la réplique

dans les langueurs amoureuses. Philippe Aïche,violon solo exécuta plusieurs passages brillants.

Mozart, Beethoven et bal viennois

Ci-dessus de gauche à droite Thomas Hengelbrock, Annette Dash, Cyrille Dubois, debout,

et Philippe Aïche assis à sa place de premier violon. L'ambiance allait crescendo, culminant sur

Offenbach, et ce fut du délire (pour un concert classique) sur le French cancan final...

 

 

 

Pardon pour cette petite entorse à l'interdiction de filmer les concerts... Je ne pouvais pas ne pas témoigner

qu'un concert classique peut aussi être un grand moment de joie collective bruyante !

Je regrettai un peu de n'être pas allée guincher "dans la fosse", mais il était préférable pour mes vertèbres que je

m'en sois abstenue! Le concert et son bal populaire romantique eurent un immense succès.

A refaire ! Prévenez-nous avant qu'on mette une jolie robe et qu'on emmène un cavalier !

 

Mozart, Beethoven et bal viennois

Arte a enregistré l'ensemble, vous pourrez donc en profiter aussi en rediffusion sur internet et danser

la valse devant votre ordinateur ou votre télévision. Merci à Thomas Hengelbrock, l'idée était formidable!

Merci à tous les musiciens, et aux solistes... et aux valseurs ! Et merci au personnel de la Philharmonie

qui a géré avec sourire et compétence une soirée un peu plus extravagante que les autres.

 

Sylvie, blogmestre

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche