11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 09:10

En réservant une place au Théâtre des Champs Elysées hier soir pour une opérette

de Jacques Offenbach, je n'avais pas réalisé qu'il s'agissait d'un "spectacle jeune public", c'est-à-dire

d'une adaptation de l'opérette à la durée de concentration des enfants. C'est en voyant la salle

pleine de bambins que j'ai compris... mais ce fut très bien, et la version light m'a tout à fait convenu.

(article mis en ligne à 9h58, regardez dans vos spams....)

La Belle Hélène

S'agissant d'un placement libre, j'étais arrivée un peu plus en avance que d'ordinaire, et essayai plusieurs places.

Finalement, c'est la dernière place de la 2è rangée du premier balcon, côté cour que je choisis:

très jolie vue et place pour les jambes. Voici le théâtre de cette place, c'est le rang N, je crois.

La Belle Hélène

Les jeunes enfants étaient en admiration pour les musiciens dans la fosse d'orchestre...

La Belle Hélène

Le spectacle était présenté par la Maîtrise des Hauts-de-Seine, le choeur Unikanti (qui est

le choeur d'adolescents et d'adultes qui succède à la Maîtrise, et l'ensemble instrumental

des Hauts-de-Seine, sous la direction de Gaël Darchen.

La Belle Hélène

Le programme était destiné au jeune public, c'est à dire qu'il contenait beaucoup d'informations,

mais pas celles que je recherche habituellement ( c'est normal!) Il comprenait des cartes, estampes,

statues, textes historiques, c'est très bien fait (j'apprécie en ex-enseignante!) La mise en scène

  était néo-classique avec anachronismes délibérés : lunettes fluo, éventail à paillettes, baskets, etc...

 

L'histoire est la suivante: à Sparte, une colombe annonce à Calchas, grand prêtre, de la part de

Vénus (Aphrodite!), qu'un jeune berger, Pâris, fils de Priam, va conquérir le coeur de la reine, Hélène.

Mais Hélène est mariée au roi Ménélas, et a des scrupules. Ménélas ne veut pas lâcher son épouse.

Vénus parvient à l'envoyer en Crête pour libérer les amants. Mais le voici qui revient à l'impromptu,

et chasse Pâris. Celui-ci revient déguisé en augure et parvient à convaincre Ménélas d'envoyer

Hélène à Cythère où elle sacrifiera à Vénus... en sa compagnie. Ménélas accepte!

Au centre du premier rang, Hélène et Pâris

Au centre du premier rang, Hélène et Pâris

Ci-dessus les jeunes interprètes. De très belles voix, et un excellent choeur (musicalement parfait).

Les solistes sont issus de la Maîtrise, y compris le rôle titre interprété par Alix Le Saux que l'on voit

sur le programme, et qui est actuellement professionnelle. La mise en scène est soignée, pleine

de détails comiques qui ne viennent pas d'Offenbach mais sont bien dans l'esprit (le grand prêtre

tente de faire un selfie de lui et d'Hélène, c'est un mini-drone qui apporte le message de Vénus,

Ménélas revient couleur écrevisse de son séjour en Crête avec la marque des lunettes... etc...)

 

Les choeurs principaux que tout le monde (adulte) connait sont tous là, avec des récitatifs solo

écourtés. C'est très bien fait, l'ensemble dure environ 1h20, sans entracte. L'attention des enfants

ne se relâche pas, et aucun bruit parasite n'émane de la salle... Le spectacle se termine sur Hélène

voguant vers Cythère avec Pâris, qui ouvre son manteau sur un T-shirt "I love Paris".

("Dis-moi Vénus, quel plaisir trouves-tu à faire ainsi cascader, cascader la vertu?")

La Belle Hélène

Tous les amis des jeunes chanteurs devaient être dans la salle du Théâtre des Champs Elysées,

qui connaissait une effervescence et des cris inhabituels, mais il me semble que dans les jeunes

années du Théâtre, où l'on cassait les fauteuils pour Stravinsky, c'était pareil... Très bien!

Ci-dessus, les jeunes solistes, l'orchestre dans la fosse, et Gaël Darchen qui est monté sur scène

et que l'on aperçoit en retrait sur le côté. Du très beau travail, et une soirée très agréable.

Merci beaucoup (de la part d'une ex-adolescente choriste des Hauts-de-Seine)

Nous ressortons du Théâtre vers 21h25, après de nombreux rappels.

 

Sylvie, blogmestre

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche