19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 09:13

Hier soir, j'ai pu avoir une place (très chère!) pour le quatrième ciné-concert sur le film de 1984

de Milos Forman, retraçant la vie de Mozart à Vienne," Amadeus".

Amadeus live

J'étais curieuse de voir, comme toutes les personnes présentes, je suppose, ce que donnait un

film musical accompagné de musique vivante in-situ. Etant une adepte de Forman, je connaissais le film

depuis très longtemps, l'ayant vu à sa sortie en salle, et revu plusieurs fois, dont une fois mémorable en plein air pour

la Fête de la Musique à Strasbourg, où il était projeté sur écran géant sur le parvis de la cathédrale (pour faire le lien

avec un article précédent!) et où j'avais passé la soirée assise par terre directement  adossée à la cathédrale,

avec le sentiment étrange d'être traversée par les forces cosmiques et telluriques recueillies par l'édifice...

 

Amadeus live

J'étais au deuxième balcon. La scène était occupée par les instrumentistes et les choristes, derrière

lesquels était déroulé un grand écran. Comme on peut le voir, j'avais une rambarde dans le champ de vision

(la photo a été prise décalée, depuis le siège d'à-côté), qui masquait en partie les sous-titres du film...

Amadeus live

Voici ci-dessus le dispositif avec les musiciens et choristes en place. Le principe du ciné-concert

était que tous les morceaux instrumentaux ou chorals étaient interprétés par Les siècles pop

(instrumentistes) et le cas échéant par l'ensemble Aedes (choeur), sous la direction de Ludwig Wicki.

Les parties de solistes, en revanche étaient chantées à l'écran par les interprètes originaux,

accompagnés par les instrumentistes présents. Les oeuvres musicales utilisées dans le film sont

essentiellement de Mozart, Wolfgang Amadeus: extraits de Don Giovanni, de la Flûte enchantée,

de l'Enlèvement au sérail, extraits de concertos, sérénades, symphonies, extraits de la Messe en ut

mineur et du Requiem. Il y a aussi un extrait du Stabat Mater de Pergolèse, et un d'une pièce de Salieri.

Tout ce programme splendide fut très splendidement interprété par le choeur et l'orchestre, avec la

précision qui convenait pour coller aux images dans une synchronisation optimale.

Cependant, étant l'heureuse propriétaire du double album de la bande originale du film, qui est interprétée

par le choeur et l'orchestre de l'Académie de Saint-Martin-in-the-fields dirigés par sir Neville Mariner

et Laszlo Heltay, tous excellentissimes, que pouvait ajouter une interprétation alternative live?

Sachant que les musiciens et choristes sont dans la semi-pénombre pendant le ciné-concert, et que les

images du film sollicitent notre attention visuelle, que la qualité musicale de l'enregistrement d'origine

est quasiment indépassable, et restituée en haute fidélité, il ne reste à l'interprétation live que la

prouesse technique de jouer parfaitement les extraits du film dans le rythme et les espaces idoines.

Je reste donc un peu perplexe sur l'exercice, tout en saluant le brio et la dextérité des exécutants.

Autant l'accompagnement d'un film muet par un ou plusieurs instrumentistes pendant la projection

m'enchante, autant je suis restée sur ma faim pour le ciné-concert de film musical. Je crois que j'aurais

préféré un vrai concert avec le choeur et les instruments, interprétant les extraits musicaux non

tronqués du film, en bande originale live sans le film, qui se suffisait à elle même.

C'est l'enseignement que je retire de cette soirée, que l'abondance de plaisirs peut empêcher d'en

savourer pleinement une partie. Que cela ne vous dissuade pas d'aller entendre et voir ce ciné-concert

ou un autre. A ceci près que le prix élevé des places s'explique par la création artistique que représente

l'exécution live de la bande sonore. Sachant que chaque concert est aussi une création artistique unique

je m'interroge quand même sur le caractère très dispendieux de la place de ciné-concert, par rapport à la place de

concert  sans ciné, dans la même salle prestigieuse, où j'ai rarement (jamais?) atteint le prix de 60€ pour un 2è balcon.

J'ai passé une excellente soirée (le film est toujours aussi bon, et les musiciens étaient excellents), mais j'ai des

doutes sur la pertinence de l'apport du ciné-concert pour un film musical doté d'une magnifique bande-son.

Amadeus live

Ci-dessus les musiciens, les choristes, et Ludwig Wicki. Nous les avons beaucoup applaudis,

bissés, ils le méritaient bien pour cette très belle performance, spectaculaire par son synchronisme

avec les images du film et musicalement excellente.

 


 

Ci-dessus, la bande originale du film de Milos Forman. Salieri a t'il tué Amadeus?

Le film "Amadeus" a été tourné à Prague au début des années 80 par le réalisateur, qui est tchèque,

et avait déjà réussi l'exploit d'obtenir les droits pour l'adaptation cinématographique de la très américaine

comédie musicale "Hair", sortie en 1979, dont il fit un excellent film. Il était donc prêt à faire encore plus

fort avec "Amadeus", qui connut un succès phénoménal, et fit découvrir Mozart à beaucoup...

 

Sylvie, blogmestre

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche