5 novembre 2016 6 05 /11 /novembre /2016 09:31

Hier soir, dans le grand auditorium de la Maison de la radio, j'ai eu le plaisir d'assister à un très joli

concert, pour les 20 ans de révélations classiques de l'Adami. L'Adami est une association qui distingue

chaque année quatre jeunes chanteurs et quatre jeunes instrumentistes méritants, et les accompagne dans leur carrière.

Soirée 20 ans de l'Adami

Il y eut sur scène 13 chanteurs et 16 instrumentistes, alternativement, accompagnés par l'Orchestre

national de France, sous la direction du chef d'orchestre maltais Brian Schembri.

Soirée 20 ans de l'Adami

Le placement étant libre, je me suis assise à l'extrémité gauche de la 2è rangée, du côté gauche de la partie

centrale du 1er balcon. L'éclairage jaune de la salle était dû à l'intervention d'un éclairagiste.

Soirée 20 ans de l'Adami

Le programme de la soirée comptait onze pièces en première partie et douze en seconde partie,

séparées par un entracte. L'auditorium était plein, second balcon inclus. Les compositeurs choisis

couvraient une période allant de Mozart à Angelis (né en 1962). Chaque morceau était interprété par un

ou plusieurs jeunes talents Adami, choisis entre 1999 et 2015, et par l'Orchestre national de France.

Il avait été répété, manifestement, sur place, car le changement de solistes se faisait de manière

très coulée, rapide et efficace: deux chanteurs saluaient, sortaient, plusieurs techniciens avançaient

prestement une estrade, un piano, et les musiciens solistes entraient en scène. Ou l'inverse.

Le programme nous donnait le détail des biographies des 39 révélations qui participaient au concert,

et celle du chef. Les oeuvres présentées alternaient les pièces chantées et celles jouées.

Les chanteurs étaient en costume trois pièces noir et blanc , et les chanteuses en robes longues.

C'est ainsi que nous vîmes arriver un Papageno sans plumes, mais avec une queue de pie quand même!

A l'applaudimètre auditif, je dirais que les morceaux les plus appréciés furent le duo Papageno-

Papagena, extrait de la Flûte enchantée de Mozart, Rigoletto-Fantaisie pour deux flûtes et orchestre

de Doppler, un extrait de Lakmé de Léo Delibes,l'allegro rythmico de l'Impasse de Angelis,

joué à l'accordéon classique, avec orchestre. Le grand favori fut le Concerto d'Aranjuez de

Rodrigo, et le super-favori l'extrait de la Vie parisienne d'Offenbach, qui clôturait le concert, dont j'ai filmé

les 30 secondes finales, ci-dessous, un peu flou, avec une barre, je n'ai pas voulu déranger mes voisins en me levant...

 

L'extrait de "La vie parisienne" d'Offenbach, fut chanté par tous les chanteurs réunis, et accompagné

allegrettissimo par l'orchestre, conduit magistralement par Brian Schembri, comme vous pouvez le voir!

Il a été enregistré, et sera diffusé le 12 novembre à 20h sur France Musique. L'ambiance

était très chaleureuse, et l'interprétation de très haute qualité. Le public était ravi!

Soirée 20 ans de l'Adami

Voici ci-dessus les jeunes chanteurs aux saluts. La mise en scène était de Jérôme Deschamps.

Le concert se termina vers 23h, soit plus de deux heures et demi de musique superbe.

 

Sylvie, blogmestre

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche