18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 09:40

Hier soir, en la cathédrale Notre-Dame de Paris, un concert de musique vocale ancienne, intitulé

"Saint-Martin, le manteau partagé" ouvrait le Festival des heures du Collège des Bernardins.

Saint Martin
Saint Martin

L'ensemble vocal de Notre-Dame de Paris y interprétait des oeuvres musicales du IXè au XVè siècle,

sous la direction de Sylvain Dieudonné. Ce concert a déjà été donné le 11 novembre en

l'abbaye de Ligugé, dans la Vienne. Il comportait 17 chants et dura environ une heure et demie.

Saint Martin

L'Ensemble vocal était composé de six hommes et une femme, deux voix aiguës, quatre voix graves,

et un chef de choeur. Et des cloches de tonalités différentes pour tout instrument non vocal.

Ci-dessous le carillon du Beatus Servus, chant de communion du XIIIè siècle:

 

 

Le concert commença par un conduit à deux voix, datant du XIIIè siècle, de soprane et de contre-ténor,

positionnés devant l'autel. Puis les voix masculines répondirent depuis le côté droit du transept,

et  rejoignirent l'autel pour chanter un Alleluia- Beatus vir de la fin du IXè siècle, ci-dessous:

 

 

Saint Martin était évêque de Tours et vivait au IVè siècle. C'est lui que l'on voyait dans l'iconographie des livres

d'histoire de l'école primaire fendre son manteau d'un coup de sabre pour en donner la moitié à un pauvre

(ci-dessous un vitrail de l'église Saint-Martin d'Etampes). Martin de Tours fut canonisé, et devint le sujet d'un culte.

 

 

Le concert relatait la geste martinienne par une sélection de chants qu'il inspira à des

musiciens, anonymes ou non, au cours des siècles. La provenance des oeuvres chantées était

 majoritairement française, mais aussi néerlandaise, anglaise, italienne. Selon l'époque, il y avait

des monodies, ou des polyphonies, ou une alternance des deux, comme dans la pièce finale

de Guillaume Dufay (XIVè siècle), Iste confessor dont un extrait suit:

 

 

Ce fut l'un de ces concerts dont je pense toujours que la cathédrale se réjouit en son âme de grande dame de pierre,

car c'est la musique de ses jeunes années... J'étais placée derrière un couple américain de Chicago qui se leva

spontanément pour applaudir à la fin du dernier morceau. Les applaudissements furent nombreux et

longs, avec rappels, et nous eûmes le plaisir de pouvoir féliciter les artistes après le concert.

Une très belle soirée, bravo et merci à tous!

 

Saint Martin

Sylvie, blogmestre

Le buisson de lys blancs de la Vierge à l'enfant

Le buisson de lys blancs de la Vierge à l'enfant

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche