31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 07:49

Hier matin, partie un peu plus tôt d'Arcueil-gare, je suis enfin arrivée à l'heure* à Saint-Michel Notre-Dame...

J'eus le plaisir d'entrer dans la cathédrale à 10h, sur fond de carillon de cloches, et d'entendre

toute la messe grégorienne. Quatre choristes féminines animaient la liturgie.

Dimanche 30 octobre 2016

Un échange de population semblait s'être opéré, moins d'habitués, mais davantage de fidèles de

passage à Notre-Dame, accueillant globalement toujours autant d'humanité, en quête de spiritualité,

ou d'architecture gothique.Un bug dans le psaume responsorial de la feuille grégorienne empêcha l'assemblée

de répondre, qui rechanta dès l'Alleluia, mieux connu. Peut-être était-ce le changement d'heure, la messe

grégorienne dura plus longtemps que les autres dimanches. La hauteur du soleil dans le ciel et

sa position actuelle illuminent le fond du choeur de la cathédrale, pendant les messes du matin. A l'entre-deux

messes, il y eut une ruée de photographes immortalisant le choeur illuminé, depuis la nef.

 

Dimanche 30 octobre 2016

L'organiste Johann Vexo qui introduisait la célébration fit quelques variations sur le Laudate Dominum,

chant d'entrée de la messe internationale de 11h30, animée par quatre solistes SATB de la Maîtrise

d'adultes de Notre-Dame, qui chantèrent seuls des extraits (Kyrie et Agnus Dei) de la Messa festiva

d'Alexander Gretchaninoff (que je ne connaissais pas), et l'Ave verum corpus du même compositeur.

En revanche, le Sanctus fut chanté par l'assemblée, sous la direction de Raphaël Boulay.

Les annonces rappelèrent la clôture prochaine du Jubilé de la Miséricorde, et une confirmation

de soixante-dix adultes le 12 novembre, ainsi que deux concerts les 8 et 17 novembre.

J'avais trouvé la partition du Salve Regina et progressé depuis la semaine précédente...

 

Dimanche 30 octobre 2016

Je suis ressortie de Notre-Dame vers 12h35, plus tôt que d'habitude. Le tour du parvis était encadré de

voitures de police, visibles ou banalisées. Je me suis interrogée, avant de réaliser que la Préfecture de police est

en face de Notre-Dame et que les policiers sont dans un mouvement collectif de protestation actuellement.

J'ai repris le RER à 12h39**, plus tôt que d'habitude. Aucun incident à déplorer à mon domicile en mon absence.

 

Sylvie, blogmestre

Dimanche 30 octobre 2016
Dimanche 30 octobre 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche