24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 18:23

Ce dimanche 23 octobre, j'ai failli avoir un train de 9h43... Mais le train Epée 13, affiché "sans arrêt",

l'a obligé d'en rabattre, se substituant à lui, et pourfendant le calme dominico-matinal de la petite gare d'Arcueil.

Le train de 9h43 s'est ainsi mué en train de 9h49, et je suis arrivée à 10h05* à Saint-Michel Notre-Dame.

Dimanche 23 octobre 2016

A mon arrivée dans la cathédrale, de jeunes voix féminines chantaient le Kyrie. Elles étaient quatre

choristes/ solistes de la Maîtrise, deux sopranes, et deux alti, qui animèrent la messe grégorienne.

Dimanche 23 octobre 2016

La messe grégorienne comportait plus de français que la semaine précédente. Nous avons

chanté le Salve Regina à la fin, comme les semaines précédentes. Sans que je le sache bien, il m'était

connu, mais d'où? J'ai trouvé: Lourdes (et les huit kilomètres à vélo pour y aller depuis Saint-Pé de Bigorre,

car l'ami chez qui je participais à des stages de pleine montagne fredonnait cet hymne pendant tout le trajet).

Une très belle messe grégorienne, solennelle, avec de nombreux prêtres. Autre ambiance

pour la messe internationale qui suivit, avec son panachage linguistique qui a toujours du

succès dans l'assemblée (les touristes concernés répondent dans leur langue, qui vient d'être utilisée)

 

Dimanche 23 octobre 2016

Il y avait un choeur invité à la messe de 11h30, le Bath Abbey Choir, qui a chanté en introduction

un Ave Maria, et à la communion un Exultate Deo, sauf erreur de ma part, et trois extraits d'une messe,

très jolie, mais dont je ne connais pas le titre. Nous avons été invités à les applaudir à la fin

de la messe, ce que nous avons fait avec grand plaisir. Ils étaient assez nombreux, des enfants filles et

garçons, et des adultes. Deux solistes féminines de la Maîtrise étaient restées après la messe

grégorienne pour animer les chants liturgiques, ce qui s'avéra assez difficile car pour une raison inconnue,

elles et nous étions couverts par le grand orgue, malgré la sonorisation de l'autel (une panne?)

Il nous fut rappelé aux annonces le concert de musique vénitienne du mardi 25 octobre,

 la fin proche de l'année du Jubilé, et le calendrier liturgique à venir.

Je suis ressortie de la cathédrale, et ai pris le métro à 12h53** à la station Cité pour faire une course.

La foule dans le transept droit (image du 2 octobre dernier)

La foule dans le transept droit (image du 2 octobre dernier)

J'avais prévu d'aller au concert du Bath Abbey Choir en l'église Saint-Louis en l'Ile l'après-midi, mais la fatigue m'a

poussée à rentrer chez moi. Bien m'en a pris, car mon studio avait fait l'objet d'une n-ième intrusion, pendant

que j'étais à Notre-Dame, mon retour a du dissuader l'intrus de persévérer (mais que cherchait-il???)

Je précise que Notre-Dame est l'un des lieux où je vais le plus en confiance, il est rarissime qu'il y ait

une intrusion chez moi en mon absence lorsque je suis à Notre-Dame. Espérons que c'était la dernière fois.

 

Sylvie, blogmestre

Dimanche 23 octobre 2016
Dimanche 23 octobre 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche