14 juillet 2016 4 14 /07 /juillet /2016 08:35

J'ai participé hier soir, comme auditrice enthousiaste à un concert qui, malgré les apparences,

n'avait rien de reptilien. Il s'agissait du concert que donnait l'ensemble Lacertae dans le cadre

du Festival Jeunes Talents, en compagnie d'un serpent ("lacerta" est un genre de sauriens... lézards verts),

le serpent en question étant un instrument de musique. Le concert s'intitulait "Un serpent à Venise"

Lacertae

J'étais partie d'Arcueil très raisonnablement vers 19h*, pensant être à l'Hôtel de Soubise, rue des Francs-Bourgeois

(Paris 4è arrdt) où se déroulait la manifestation, dans la demi-heure, mais n'ai quitté la gare d'Arcueil que vers 19h30...

il fallait retirer son billet de concert à l'accueil au plus tard dix minutes avant le début, j'étais en retard, mais arrivai avant 20h

cependant. Le lieu du concert avait changé, nous fûmes redirigés vers l'église Sainte-Croix des Arméniens, proche.

L'église Sainte-Croix des Arméniens, vue de la place J14

L'église Sainte-Croix des Arméniens, vue de la place J14

L'ensemble Lacertae comprend six membres, dont deux m'étaient connus: Bérengère Sardin à la harpe,

et Raphaël Mas, contre-ténor. Le serpentiste, et fondateur du groupe, est Patrick Wibart. Il y avait aussi

deux théorbes, jouées par Romain Falik et Thibaut Roussel, et un clavecin joué par Marie Van Rhijn.

Le serpent, puisqu'il était à la fête en ce concert, est un tube de deux mètres, nous expliqua son maître,

replié sur lui même et percé de quelques trous, afin de lui donner une dimension convenable.

Le serpent a une sonorité grave et sombre, et appartient à la famille des cuivres,

du fait de son embouchure, du même type que celle de la trompette.

On le voit au centre de cette photo de l'ensemble, posant avec les musiciens.

L'ensemble Lacertae avec le serpent et le théorbe aigu mais harpiste peu visible...

L'ensemble Lacertae avec le serpent et le théorbe aigu mais harpiste peu visible...

Le programme se proposait d'explorer les prémisses du baroque italien, et les pièces jouées et chantées

dataient de 1553, pour la plus ancienne, à 1677 pour la plus jeune. Il s'agissait du renouveau musical

de la Renaissance, et de ses séquelles du XVIIè siècle. Juste avant le début du concert, comme il restait quelques

places libres devant moi, j'en profitai pour avancer de quelques rangs jusqu'à la place F14. Le programme musical était

découpé en onze parties, après chacune desquelles nous avons beaucoup applaudi. Chaque partie

était présentée oralement, ce qui aide bien à suivre le programme. Un couple de pigeons qui étaient perchés en hauteur

dans l'église furent un peu effrayés par le serpent, puis subjugués par la harpe... Les humains ne furent pas effrayés,

mais progressivement conquis par l'assemblage des instruments et des voix, sur des musiques très

plaisantes à écouter, même la tirade de désespoir absolu d'un amoureux éconduit s'en prenant violemment

au séducteur de sa belle (Usurpator Tiranno de Giovanni Felice Sances), chanté par Raphaël Mas. Le duo de

théorbes, un grave et un aigu donnaient une élégance supplémentaire à l'interprétation, le théorbe ayant

un son plus fin que la guitare. Je reconnus dans la Romance de Diego Ortiz l'une des nombreuses variantes de la pièce

connue sous le nom de "Greensleeves", que j'avais apprise autrefois sur tablatures à la guitare. La musique de la Renaissance

était véhiculée de cour en cour par les musiciens itinérants, ce qui rendait parfois difficile d'en identifier le premier auteur.

L'ensemble Lacertae au complet

L'ensemble Lacertae au complet

C'était un très joli concert, de haute qualité. Il fut très applaudi et les musiciens furent rappelés

plusieurs fois. Patrick Wibart proposa de nous jouer/chanter encore une pièce en bis, et quelqu'un ajouta

avec enthousiasme derrière moi "deux, trois, quatre, si vous voulez!" La pièce du bis était une follia, qui fut jouée

puis chantée en duo par un ténor et un contre-ténor. Très joli duo, à conserver au programme!

Je n'ai pas pris de vidéos, car je ne savais pas si c'était autorisé. J'appris à la fin du concert qu'il aurait été possible que je le

fasse de la galerie haute à l'arrière de l'église. Des vidéos ayant été fimées pour l'association Jeunes Talents, j'ai laissé

la carte du blog et demandé la possibilité d'en incruster une dans cet article, quand elles seront visibles.

Le Festival Jeunes Talents continue jusqu'au 23 juillet, je le recommande chaudement!

 

Sylvie, blogmestre

 

En gare d'Arcueil à 19h07

En gare d'Arcueil à 19h07

Retour de la station Hôtel de Ville à 21h42

Retour de la station Hôtel de Ville à 21h42

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche