18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 08:19

Il y avait hier soir un concert dirigé par Mikko Franck au grand auditorium de la Maison de la Radio,

interprété par l'Orchestre philharmonique de Radio France, et le Choeur de Radio France, présentant

des oeuvres qui m'étaient inconnues... mais tous les concerts de Mikko Franck auxquels j'ai assisté

m'avaient beaucoup plu, j'y suis allée en confiance, sachant que ce serait une belle soirée découverte.

Billet de la soirée

Billet de la soirée

Programme

Programme

J'avais une place au 2è balcon, mais celui-ci fut fermé, et ses auditeurs replacés. J'ai occupé la place 46

du 2è rang de la loge 4, me semble-t'il, au premier balcon. Voici l'auditorium vu de ma nouvelle place:

L'auditorium vu du Premier balcon loge 4

L'auditorium vu du Premier balcon loge 4

Le concert se composait de quatre pièces, deux par parties, et de  deux parties. La première oeuvre,

d'Einojuhani Rautavaara, s'intitulait "Apotheosis", et avait été utilisée par Aki Kaurismaki dans l'un de ses films

(là, j'étais en terrain connu, étant une fan de Kaurismaki) (qui a fait jouer Jean-Pierre Léaud, ndlr!). La deuxième et la

troisième pièces, intitulées "Graffiti" et "Arena" étaient de Magnus Lindberg, qui nous fit l'honneur

d'être présent dans le grand auditorium, et de monter sur scène manifester sa joie d'être là (voir photo

ci-dessous). La quatrième pièce était de Claude Debussy, quatre fragments symphoniques extraits du

"Martyre de Saint-Sébastien". Il s'agissait donc d'une soirée franco- finlandaise, deux compositeurs

finlandais et un compositeur français ami de Sibelius au programme, et leurs oeuvres dirigées

par un chef d'orchestre finlandais, pour un public français.

Magnus Lindberg, Mikko Franck, et les violonistes

Magnus Lindberg, Mikko Franck, et les violonistes

Le premier compositeur finlandais, Rautavaara, avait été le professeur du second, Lindberg. L'oeuvre

lyrique post-romantique Apotheosis, composée entre 199é et 1996, est issue d'un opéra et d'une

symphonie dédiées à Vincent Van Gogh. L'oeuvre musicale évoque la lumière de la peinture, avec chants

d'oiseaux et choral de cuivres. Très joli et très agréable à entendre. La première oeuvre de Lindberg était

une commande de 2009, pour choeur et orchestre. Son inspiration est inattendue et amusante: il s'agit

des graffitis en latin trouvés sur les murs de la cité romaine de Pompéi, ensevelie sous la lave en 79 de

notre ère, et découverte conservée à partir du XVIIè siècle. Le livret précise que les inscriptions

découvertes à Pompéi "mêlent insultes, slogans politiques, remarques philosophiques, et descriptions

érotiques", ce qui "instaure dans la partition un dialogue dynamique entre les paroles et la musique".

Et voici le texte (je livre la traduction française par commodité, mais la version latine est plus amusante...) "vingt paires

de gladiateurs combattront aux calendes d'octobre... un pot de bronze a disparu, celui qui le rapporte

recevra 65 sesterces...Caeladus le Thrace fait soupirer les jeunes filles... Quand le soleil a brillé tout

le jour, il retourne à l'océan..." ( la Terre est encore supposée plate), je vous épargne les curiosités plus salaces!

Lindberg avait prévu un jeu de percussions très original, que je n'ai pu m'empêcher d'immortaliser.
 

Rautavaara, Lindberg, Debussy

Ce concert était résolument moderne, mais très accessible. Mes deux oeuvres préférées furent celles

de la première partie, dont la pièce chorale somptueuse interprétée par le Choeur de Radio France

sur les graffitis de Pompéi, une idée très originale et source d'inspiration amusante.

Nous sommes ressortis du concert un peu avant 22h, la Tour Eiffel scintillait encore.

 

 

Je me suis dépêchée de la filmer de la baie vitrée du premier étage de la Maison de la radio,

car quand nous sommes à l'extérieur, elle ne scintille plus! Le scintillement s'arrête peu après 22h.

 

Sylvie, blogmestre

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche