19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 03:23

Il y avait ce samedi soir 18 juin, au Théâtre des Champs-Elysées, un grand concert Offenbach organisé par

Radio classique, et joué par l'Orchestre national d'Ile-de-France, sous la direction de Nicolas Chalvin.

Offenbach en fête

Partie de la gare d'Arcueil plus tôt que la veille, après un trajet exceptionnellement rapide, je suis arrivée en avance à la station

FD Roosevelt, et en ai profité pour faire quelques emplettes au Monoprix des Champs-Elysées, dont je suis ressortie à 19h45*

Je suis arrivée au Théâtre des Champs-Elysées,avenue Montaigne, peu avant 20h. Ma place

était au second balcon. Les flasheuses étaient probablement en panne, nos billets n'ont pas été flashés.

Offenbach en fête

Ci-dessous le Théâtre du de la place Y40, il s'est à une poignée de places près entièrement rempli par la suite.

Il y avait des familles avec enfants, comme lorsque j'avais entendu ici le concert de David Garrett.

Offenbach en fête

Le programme de la soirée était composé d'extraits d'opérette enchaînés et enregistrés pour la radio,

certains exclusivement instrumentaux, d'autres chantés par des solistes. Nous entendîmes ainsi

les extraits les plus connus de La vie parisienne, de La grande duchesse de Gerolstein,

de La belle Hélène, de La Perichole, d'Orphée aux enfers, mais aussi d'oeuvres moins jouées

comme Les brigands ou Robinson Crusoé, et de l'opéra Les contes d'Hoffmann.

Cinq solistes, une soprane très remarquée, deux mezzo-sopranes, un ténor et un baryton,

se partagèrent le casting. Deux présentateurs annonçaient les airs qui allaient suivre.

La jeune femme en robe jaune sur la photo ci-dessous s'appelle Amélie Robins, c'est une soprano dont

l'on va entendre parler, elle a notamment chanté la gantière de la Vie Parisienne, et le Duo de la Mouche

d'Orphée avec beaucoup de succès. J'ai aussi beaucoup aimé le baryton Florian Sempey, qui lui tient

la main sur la photo, et faisait la Mouche, et le Général Boum Boum (bonne fête Papa!... pardon, je m'égare...)

Les trois autres solistes étaient Karine Deshayes et Béatrice Uria Monzon, mezzo-sopranos, en duo

dans la Barcarolle des Contes d'Hoffmann, et Florian Laconi, ténor, bottier dans la Vie parisienne.

Offenbach en fête

Ce fut une soirée joyeuse et agréable, avec cette ambiance légère particulière aux concerts du samedi soir

aux Champs Elysées. Olivier Bellamy et Alain Duault qui présentaient le concert plaisantèrent sur le fait

que cette soirée serait très différente de Tristan et Isolde, qui avait été donné deux semaines plus tôt durant

plusieurs soirées dans le même théâtre, avec un grand succès... certes! Ce n'était pas le

même public non plus, il faut de la musique pour tous les goûts...

 

Nous sommes ressortis du concert un peu avant 22h, j'ai effectué un retrait d'espèces

sur un distributeur près des Champs Elysées à 22h07**. Tous les appareils de la station de métro Franklin D.Roosevelt

étaient en panne aussi (c'était déjà le cas à mon arrivée deux heures et demie auparavant)... mais le métro roulait!

 

Sylvie, blogmestre

Ticket emplettes 19h45

Ticket emplettes 19h45

Ticket retrait d'espèces 22h07

Ticket retrait d'espèces 22h07

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche