24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 22:27

Samedi après-midi, j'ai entendu l'Orchestre Pasdeloup au Théâtre du Châtelet, sous la direction de

Mykola Diadiura, dans un concert dont le titre, d'après le premier morceau joué, était « Aurore ».

 

Aurore

Le concert était à 16h, il y avait beaucoup de monde dans les entrailles du métro et du RER Châtelet,

qui est le plus gros nœud de lignes ferroviaires souterraines du pays. C'est toujours un peu la jungle à traverser, et hier

ça l'était particulièrement. J'ai émergé de la station sur la place du Châtelet cinq minutes avant le concert, et ai gagné

précipitamment ma place, qui était avec poteau, mais ce n'était pas trop gênant pour voir un orchestre... Ce fut plus

gênant pour l'appareil photo, qui entendait faire sa mise au point sur le poteau, et non sur les musiciens...

 

 

Le Théâtre du Châtelet, du dernier rang de la corbeille

Le Théâtre du Châtelet, du dernier rang de la corbeille

La première œuvre était une courte pièce d'Esteban Benzecry, intitulée Aurore, en création mondiale en

présence de l'auteur, qui vint remercier sur scène. Puis suivit le concerto n°3 pour piano de Ludwig

van Beethoven, interprété au piano par David Kadouch. Ce concerto est le seul qu'a écrit Beethoven

en mode mineur (en ut mineur). C'était un grand plaisir de réentendre ce concerto, que j'avais déjà entendu dans l'année

au grand auditorium de la Maison de la Radio, joué par d'autres interprètes. Le jeune soliste avait un jeu d'une grande

sensibilité, et d'une grande virtuosité, comme l'oeuvre le requiert. C'est ce concerto, vous vous en souvenez

peut-être, que Beethoven avait dans la tête sans avoir eu le temps de l'écrire avant son concert de création

en 1803 à Vienne, ce qui constituait un vrai casse-tête pour le tourneur de pages, qui ne tournait que des pages blanches

avec de vagues signes dessus... Il est très beethovenien et dégagé, parait-il, des influences mozartiennes...

quoique, dans le premier mouvement, il y ait un thème bien mozartien, ai-je trouvé.

 

 

David Kadouch interpréta brillamment sa partition, fut rappelé et nous joua un très joli morceau en bis,

qu'il ne nomma malheureusement pas (et sur lequel je ne pus mettre un titre). L'orchestre se réorganisa pour la deuxième

partie du concert. Je sortis brièvement avant la réinstallation des cordes, et rentrai alors que la première symphonie

de Johannes Brahms débutait. Ne voulant pas faire lever ma voisine en regagnant ma place initiale, je m'assis sur un autre

fauteuil, resté libre en bout de rangée, le D14 je crois. La 1ère symphonie de Brahms présentait avec le concerto

précédent une similitude de tonalité, puisque son premier et son dernier mouvements sont en ut mineur.

On l'a qualifiée élogieusement de « 10è symphonie de Beethoven », il est vrai qu'un passage évoque la

9è symphonie de Beethoven. Il est vrai aussi que le rapprochement de ces deux œuvres, le concerto de

l'un et la symphonie de l'autre, au sein d'un même concert, rendait plus évidente la filiation spirituelle de

Brahms et du maître Beethoven. Le quatrième mouvement de la symphonie, ample et lyrique portait

beaucoup de Beethoven en lui. Il s'acheva peu avant dix-huit heures. Je pris deux photos et ressortis de la salle

de concert, il fallait que je rentre* rapidement, devant sortir à nouveau le soir, pendant que les auditeurs applaudissaient

et rappelaient le chef d'orchestre, qui faisait saluer ses musiciens par pupitre.

 

L'orchestre Pasdeloup et Mykola Diadiura (debout)

L'orchestre Pasdeloup et Mykola Diadiura (debout)

Un très joli concert, interprété avec, comme toujours, beaucoup de sensibilité par

l'Orchestre Pasdeloup, et magistralement dirigé par Mycola Diadiura.

 

Sylvie, blogmestre

Achat de tickets à Châtelet à 18h, et reprise du RER à 18h02
Achat de tickets à Châtelet à 18h, et reprise du RER à 18h02

Achat de tickets à Châtelet à 18h, et reprise du RER à 18h02

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche