17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 09:41

J'ai entendu hier soir les "Sept dernières paroles du Christ en croix" de Joseph Haydn au Théâtre

des Champs Elysées, par le Collegium vocale Gent, sous la direction de Philippe Herreweghe.

Sept dernières paroles

Le théâtre était encore plus plein que pour Mithridate, m'a-t'il semblé, et j'étais dans une zone particulièrement

recherchée, apparemment, puisque des spectateurs du deuxième balcon étaient venus s'installer au premier,

où nous étions déjà en partie assis sur des strapontins, les fauteuils étant tous occupés! Il faut dire que

Philippe Herreweghe et son collegium vocale constituent un événement musical qui justifie cet engouement.

Rappelons qu'il s'agit d'un orchestre baroque, avec des instruments anciens ou copies d'anciens.

 

Les Sept dernières paroles du Christ en croix est une oeuvre de Joseph Haydn qui a été déclinée

en plusieurs versions. Instrumentales d'abord, puis pour clavier, puis avec choeurs, solistes et orchestre.

Cette dernière forme est celle de l'oratorio datant de 1795, que nous avons entendu hier soir au

Théâtre des Champs-Elysées. Bonne nouvelle, ce concert sera diffusé sur France-Musique  le vendredi saint,

soit le 25 mars 2016, entre 14h et 16h (et si vous le ratez, le concert sera disponible à la réécoute ici).

C'est un thème qui a inspiré plusieurs autres compositeurs, notamment César Franck et Heinrich Schütz, il reprend les

dernières paroles prononcées par Jésus de Nazareth avant de mourir sur la croix, telles qu'elles ont

été rapportées par les évangélistes. L'oeuvre de Haydn est empreinte d'une grande spiritualité. Elle

comprend 9 parties, les sept paroles étant sept parties chantés entre une introduction instrumentale,

et un final Tremblement de terre, qui doit correspondre à la description du jeudi saint, après la mort du Christ.

On retrouve des phrases que nous avons déjà chantées, plus souvent en latin qu'en allemand, mais en allemand

aussi, comme "Es ist vollbracht" (Tout est accompli), "Vater, vergib ihnen" (Père, pardonne-leur), "Jesus rufet:

mich dürstet" (Jésus dit: j'ai soif), "Vater, in Deine Hände empfehle ich meine Geist" (Père, entre tes mains

je remets mon esprit), sans oublier Eli, Eli lama sabachtani?, qui se dit en allemand "Mein Gott, warum

hast du mich verlassen?" Il y avait quatre solistes, le choeur et l'orchestre. Et le chef, très concentré,

qui dirigeait à partir d'une copie de la partition portant de petites taches de surligneur bleu, je le mentionne pour mes

camarades qui surlignent leurs partitions. Comme lors du concert Cantates de Bach en l'église Saint-Roch

entendu en décembre dernier et commenté sur ce blog, le Collegium vocale Gent est une formation

exceptionnelle. Finesse, puissance, légèreté, détaché, agilité, tout y est. L'oeuvre est jouée et

chantée avec une aisance qui repose sur des heures de labeur devenues invisibles. Elle est grave,

le tempo est lent, la traduction des paroles s'affichait sur l'écran de surtitrage. Personne ne bougeait

parmi les spectateurs, chacun était suspendu à la solennité de cette heure de musique, hors du temps.

 

Collegium vocale Gent

Collegium vocale Gent

Il y eut à la fin de l'oeuvre, qui dura une heure environ, des applaudissements très nourris.

Les quatre solistes principaux vinrent saluer avec le chef à l'avant de la scène. Nous n'avions

pas reçu de programme, ce qui rend la rédaction de l'article un peu plus difficile, je m'en tiendrai là.

Les solistes et Philippe Herreweghe

Les solistes et Philippe Herreweghe

Amateurs de Haydn, vous n'avez pas pu entendre ce concert? Ne ratez pas sa diffusion sur

France Musique, ou son écoute en replay sur le site de la station de radio!

 

Sylvie, blogmestre

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche