27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 08:11

Hier après-midi, j'ai fait connaissance avec la salle n°2 de la Philharmonie, qui s'avère très agréable

et de dimensions plus humaines que la grande salle, plus propice aux petits ensembles. Peut-être

était-ce la raison pour laquelle Jordi Savall et son ensemble "Le concert des nations", s'y produisaient

cet après-midi du samedi 26 mars 2016. Il y avait aussi, en soirée, à la Philharmonie 1, William Christie

et les Arts Florissants dans la Messe en si mineur de JS Bach, mais là c'était à guichets tellement fermés que l'annonce

du concert avait même disparu du navigateur de mon ordinateur...! Jordi Savall, qui est l'un des

grands noms de l'interprétation de la musique ancienne, proposait un oratorio en italien de

Georg Friedrich Haendel, intitulé la Resurrection, pour clôturer cette semaine pascale.

Billet pour la place 407 au parterre en gradins

Billet pour la place 407 au parterre en gradins

Philharmonie 2, la salle vue de ma place

Philharmonie 2, la salle vue de ma place

Vers 1708, dans une période politique troublée, Haendel est à Rome, où il compose des oratorios

en italien. En effet, le pape a interdit les opéras, ce qui engendre des "académies d'oratorios" dans les

grandes familles romaines, où l'on donne des concerts privés. Haendel est alors le protégé du marquis

Ruspoli, qui lui commande une oeuvre sur la Résurrection pour marquer son allégeance à l'Eglise, et

concrétiser une alliance avec la curie romaine. L'oeuvre fut crée dans les salons du marquis sous la

direction de Corelli et frappa les esprits par sa magnificence. Elle comprend un orchestre et cinq solistes.

Violons, contrebasse, viole de gambe, théorbe, archiluth, clavecin, concertino, violoncelles, orgue,

trompettes, flûtes, hautbois, basson... Le marquis Ruspoli devait avoir un très grand salon!

Les solistes du concert avaient des estrades surélevées, et chantaient depuis un piédestal.

Les instruments anciens et le piédestal des solistes

Les instruments anciens et le piédestal des solistes

Les solistes jouaient ou plutôt chantaient les rôles d'un ange (soprano), de Marie Madeleine (soprano)

de Marie Cleofe (alto), de Lucifer (baryton), et de Jean l'évangéliste (ténor).

Voici une photo prise aux saluts de la fin de la première partie, de l'ensemble des musiciens.

Les solistes le concert des Nations, et Jordi Savall

Les solistes le concert des Nations, et Jordi Savall

C'était un très beau concert, sur instruments d'époque, avec cette sonorité effectivement un peu métallique,

mais pas seulement, qui caractérise les instruments des XVIIè et XVIIIè siècles. Il y a aussi la douceur

des flûtes en bois, et le son très particulier des viole, théorbe, luth, violoncelle d'époque. Un voyage

dans le temps. Les paroles en italien étaient traduites et la traduction projetée au-dessus de la scène.

 

Le concert débutait à 16h, et se terminait vers 18h30, ce qui était un peu tard pour moi car je n'avais pas eu

le temps de faire les courses du long week-end férié, et il fallait compter avec mon heure de transports en commun de retour.

Je suis sortie de la salle discrètement pendant la deuxième partie,  un peu avant 18h*, entre deux chants du ténor, puisque

j'étais en bout de rangée, à proximité de la porte. J'ai signalé que je ne pouvais rester plus longtemps,

à mon grand regret, et suis retournée chez moi avant la fermeture des magasins.

 

Joyeuses Pâques à toutes et à tous!

 

Sylvie, blogmestre

Retour Porte de Pantin à 17h56

Retour Porte de Pantin à 17h56

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche