14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 11:37

C'est la saison des concerts de Noël! J'ai écouté celui de Phronesis hier 13 décembre, l'un des choeurs

où chante notre camarade Louis-Michel, ténor du Choeur Un des Choeurs de Paris 13. 

Billet jaune pour concert multicolore

Billet jaune pour concert multicolore

Le concert était donné dans l'église Saint Eugène Sainte Cécile du 9è arrondissement de Paris,

où la lumière de l'après-midi jouait avec les vitraux qui entourent tout l'édifice.

Nef de l'église Saint Eugène et Sainte Cécile, et choeur Phronésis

Nef de l'église Saint Eugène et Sainte Cécile, et choeur Phronésis

Le concert comportait trois parties. Une première partie fut composée de carols anglais, suivis de chants

traditionnels de Noël que nous fûmes invités à chanter avec le choeur: Douce nuit en trois langues, Les

anges dans nos campagnes, Adeste fideles, Il est né le Divin enfant (ce qui explique que plusieurs d'entre eux

ne soient pas dans les extraits vidéo, ne pouvant chanter et filmer simultanément), et Entre le boeuf et l'âne gris,

Une deuxième partie fut exclusivement musicale, concertos et prélude d'orgue et de trompette comportant

trois oeuvres, de Rathgeber, Bach, et Haendel, interprétées par, respectivement Jean Dekyndt, et

Bernard Soustrot. Une troisième partie débuta par un solo de guitare de Philippe Mouratoglou, suivi de

choeurs d'Amérique du sud accompagnés à la guitare. Vinrent ensuite des gospels, dont "Kumbaya

my Lord", et "Go tell into the mountains", très connus (voir vidéo), au cours desquels Sophie Boucheron nous fit la

surprise de chanter une partie de soliste. Le concert fut conclu par l'Hallelujah du Messie de Haendel,

avec la participation de la chorale Allianz (voir sur ce blog son concert à Nanterre d'octobre 2015)

Voici une première version du montage vidéo, une version corrigée sera mise en ligne prochainement.

 

 

Ce fut un concert très agréable, simple et spirituel, dans un lieu étonnant. Monsieur le curé vint nous

expliquer qu'il y avait des Vêpres en latin après le concert, et qu'il y aurait une messe de minuit le soir

de Noël, à minuit, où nous étions les bienvenus. Il évoqua aussi les particularités de l'église, bâtie au

XIXè siècle, sur des piliers de fonte, qui lui donnent une finesse particulière,et nommée en l'honneur

de l'impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. Nous fûmes invités à boire un verre de vin chaud parfumé

accompagné d'une part de gâteau, avant les Vêpres, ce qui fut bienvenu car l'immobilité était devenue bien fraîche!

Merci à Phronesis et à sa chef toujours très dynamique pour ce joli concert de Noël, et pour le vin chaud,

une attention plutôt rare à Paris! (parole de blogmestre qui a 26 ans d'Alsace et de vin chaud à son actif).

Il y avait dans cette église une jolie statuette de Saint Michel terrassant le dragon, que je photographiai

avant d'aller remplir mes devoirs électoraux quelques circonscriptions plus loin.

Sylvie, blogmestre

Saint Michel terrassant le dragon

Saint Michel terrassant le dragon

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche