28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 18:02

Il y avait un très joli concert hier soir à la Philharmonie de Paris, où l'orchestre de Paris donnait le

Casse-noisette de Piotr Ilitch Tchaïkovski, sous la direction de Jonathan Darlington. Ce concert y est

redonné ce soir, mais je crois qu'il est complet... Hier soir déjà la grande salle de la Philharmonie était pleine.

La grande salle de la Philharmonie a retrouvé son public

La grande salle de la Philharmonie a retrouvé son public

J'avais une belle place au 3è rang, derrière les percussions, près des castagnettes, crécelles, tambourins,

métallophone, cymbales, tambour, gong, soufflet qui fait coucou, claquette... qui ponctuent ce ballet.

Billet d'arrière scène bien placé

Billet d'arrière scène bien placé

Un ballet sans danseurs, mais avec un choeur d'enfants, qui chantèrent la partie chorale de la Valse

des flocons de neige, dans le deuxième tableau du premier acte, puis s'assirent près de nous.

 

Le casse-noisette est un conte de Noël, qui présente des tableaux successifs : une famille allemande

décore un sapin de Noël, les invités arrivent, puis ce sont les enfants, on distribue les cadeaux. La jeune

Clara reçoit un casse-noisette peint en soldat. Les invités s'en vont, Clara rêve que le casse-noisette

gagne une bataille de soldats de plomb contre la reine des souris... Puis il se transforme en prince et

emmène la petite fille sur son traîneau, au milieu des sapins et des flocons de neige (c'est ici

qu'interviennent les enfants du choeur). Ils arrivent dans un palais enchanté, où une suite de danses sont

jouées, espagnole, arabe, chinoise, russe... En pendant à la Valse des flocons de neige du premier

acte, le second acte comprend une Valse des fleurs. Suit le thème cristallin de la Fée Dragée, joué

sur une célesta, qui est un instrument à touches venant frapper des lames métalliques.

La célesta, entre les violons et les harpes

La célesta, entre les violons et les harpes

Le prince Orgeat rejoint la Fée, et une valse finale conclut le ballet en apothéose sonore.

On notera par deux fois l'inclusion d'oeuvres populaires françaises dans les tableaux du ballet, la

première fois dans le premier tableau à l'arrivée des enfants, où retentit une danse provençale dont

l'air est très connu, mais pas le nom, et la deuxième fois, dans le tableau des mirlitons du second acte,

où nous entendons une adaptation de la chanson Cadet Rousselle (ah, ah, ah oui vraiment!)

Je constate que même les micro-instruments ont leur partition... la crécelle, les castagnettes, juste

en-dessous de moi, ont leur partition, c'est amusant. L'orchestre est remarquable de précision et

d'enjouement. Il faut dire que Jonathan Darlington le dirige avec souplesse et énergie, et un grand

sourire qui ne le quitte jamais. Il fait des mouvements très vifs, même après le concert, ce qui fait

que je n'ai pu le photographier sans flou. De la place où je suis, les musiciens sont de dos, et le chef

de face, mais les musiciens se retourneront pour saluer derrière eux aussi, ce qui donne ceci :

L'orchestre de Paris et de loin Jonathan Darlington

L'orchestre de Paris et de loin Jonathan Darlington

Les enfants du choeur de l'orchestre de Paris, à côté de nous, assis pendant

la deuxième partie du ballet, se lèvent aussi pour saluer.

Le choeur d'enfants de l'orchestre de Paris

Le choeur d'enfants de l'orchestre de Paris

Le concert est splendide, j'ai beaucoup aimé les danses. Nous réclamons un bis, que le chef nous

accorde avec le sourire, et rejoue la danse espagnole, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Nous nous dispersons dans la nuit après l'entonnoir des portes de la salle de concert, et je gagne le

métro. Le retour prendra un quart d'heure de moins que l'aller... j'ai encore le thème de la Fée Dragée

dans la tête, qui se bat cristallinement contre le Dies irae de Cherubini, occupant du moment...

 

Sylvie, blogmestre

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche