2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 18:58

Mardi soir 29 septembre, j'ai revu Don Giovanni à l'opéra Bastille, avec grand plaisir, parce que j'avais

un deuxième ticket pour cet opéra. Eu égard à mon budget personnel, et au prix des billets, je n'aurais

pas récidivé aussi rapidement,  mais errare humanum est, je suis passée de l'impossibilité de trouver un

billet, à la possession virtuelle de deux billets d'opéra pour deux soirs différents, commandés le

même jour sur internet! Pourtant, le double clic protège le consommateur, en principe, d'une erreur

de commande. Le double clic, c'est ce qui finalise un contrat d'achat-vente sur internet.

Réservation d'un billet revendu sur un site spécialisé

Réservation d'un billet revendu sur un site spécialisé

J'ai acheté un billet sur un site officiel de revente de billets, qui m'a informée que l'opération ne pouvait aboutir, car

un autre internaute achetait le meme billet que moi en meme temps! J'ai changé d'onglet, et, chance, trouvé un billet

restant sur le site de l'opéra de Paris. Je l'ai acheté. Mais entretemps, l'autre internaute avait abandonné

son achat sur le premier onglet, et le premier billet était à nouveau disponible! J'ai du être distraite et cliquer

pour finir machinalement la première commande... Après avoir vu l'opéra le 23 septembre, il me restait donc

un second billet, siège 39, rang R 2, porte 11, 2è balcon, de mémoire, pour le 29 septembre.

Second billet d'opéra, bug du double clic!

Second billet d'opéra, bug du double clic!

Et finalement j'ai décidé de me faire le plaisir de voir Don Giovanni une deuxième fois!

J'ai acheté un sandwich à la volée pour l'entracte.

Sandwich de l'entracte

Sandwich de l'entracte

L'opéra m'a semblé plus fluide la deuxième fois, les chanteurs évoluaient comme

dans une chorégraphie bien rodée, plus à l'aise. Zerlina était splendide, la voix plus lyrique,

Donna Anna était double, un corps sur scène, une voix dans la fosse, la titulaire du rôle étant souffrante,

avait été remplacée par deux personnes. Je n'ai pas regretté ma deuxième soirée à l'opéra. 

Je n'ai pris de photos que de l'orchestre, car on voit les musiciens, du second balcon...

(du premier balcon où j'étais une semaine plus tot, on ne voit presque pas l'orchestre)

Et comble de chance, comme j'étais au deuxième rang du 2è balcon, je n'ai pas eu le vertige, ouf!

Sylvie, blogmestre

Avantage du 2è balcon: on voit les musiciens!

Avantage du 2è balcon: on voit les musiciens!

Partager cet article

Repost 0
Published by Blog des choristes des CP13
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • Le blog d'une choriste parisienne vagabonde
  • : Ex-blog des choristes des Choeurs de Paris 13, lieu d'échanges entre les choristes de Paris, de France, de Navarre et d'ailleurs! Instrumentistes de toutes cordes, vocales ou autres, bienvenue aussi!
  • Contact

Recherche